Goma: En colère, des habitants barricadent les artères après l’arrestation des miliciens Wazalendo

Goma, 13 Avril 2023- Les activités socio-économiques sont partiellement paralysées depuis la matinée de jeudi 13 avril, dans plusieurs coins de la ville touristique de Goma, au Nord-Kivu.

Cela fait suite aux barricades visibles sur plusieurs artères de la partie Nord de la Capitale du Nord-Kivu. Sur l’axe Mutinga-Majengo (endroit le plus chaud de la ville) et sur l’axe Mutinga-Katoyi, des pierres et autres sticks des bois se trouvent sur la chaussée. Sur place, la circulation routière est momentanément coupée. Des maisons pharmaceutiques, boutiques sont jusqu’à présentes fermées.

Selon plusieurs sources, cette manifestation est consécutive à l’arrestation par les forces loyalistes de 59 miliciens “Wazalendo” après leur échange des tirs avec les terroristes du M23 dans le Groupement Kibumba (20 km au nord de la ville de Goma).

“Nous decretons des journées villes mortes jusqu’à la libération de nos patriotes Wazalendo interpellés ce mercredi puis transféré à la prison Munzenze de Goma. Ils ont tué plus de 35 terrroristes du M23-Rwanda qui renforçaient leurs positions vers Kibumba pour tenter de lancer d’autres assauts contre les positions FARDC. C’est en patrouille de reconnaissance que les Wazalendo ont pu répondre à cette provocation du M23. Ceux-ci ont largué même des bombes sur les Wazalendo mais aucun mort du côté de nos patriotes”, a expliqué Ricky Paluku coordonnateur du groupe de pression Véranda Mutsanga.

Pour libérer ces miliciens, Ricky Paluku appelle les habitants de Goma et Nyiragongo à une mobilisation et surtout fermer des boutiques, magasins et supers-marchés.

“Il est inadmissible que notre armée arrête des gens qui sont en train d’appliquer l’article 63 de la constitution. Nous appelons tout le monde à rester à la maison afin qu’on obtienne la libération de nos patriotiques qui défendent jour et nuit la patrie”, a-t-il insisté.

Selon les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), ces miliciens dits “Wazalendo” travaillent de leur propre gré sans autorisation du commandement militaire congolais.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Foot : Félix Tshisekedi rassure du come-back de Luvumbu à l’As V. club

Kinshasa, 23 février 2024- Après résiliation du contrat avec son club au Rwanda pour avoir célébré son but en...

Arrestation du journaliste Bujakera : “Notre justice est malade, je crois qu’il est un peu victime de ça” (Félix Tshisekedi)

Kinshasa, 22 février 2024- Lors du briefing presse, jeudi 22 février, le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a réagi...

RDC : Félix Tshisekedi qualifie de “receleur” l’UE après la signature d’un accord sur le développement de la chaîne de valeur avec le Rwanda

Kananga, 22 février 2024- Le Chef de l'État Congolais Félix Tshisekedi a qualifié de “receleur” l'Union Européenne après la...

Kinshasa : Insalubrité au Rond point UPN, la population crie au secours

Kinshasa, 22 février 2024 - Le rond point 24 à l'UPN dans la commune de ngaliema se trouve dans...

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...