Présidentielles de 2023: A Goma, Mbusa Nyamwisi s’enrôle et balise le terrain pour Félix Tshisekedi dans l’Est du pays

Goma, 12 Avril 2023- Le Ministre d’Etat et Ministre de l’intégration régionale, Antipas Mbusa Nyamwisi est arrivé, mercredi 12 avril, dans la ville touristique de Goma, au Nord-Kivu (RDC).

Mbusa Nyamwisi a été accueilli “triomphalement” à l’aéroport international de Goma par les cadres et sympathisants des partis membres de l’Union sacrée de la nation.

Le patron de l’intégration régionale et leader du Rassemblement des Congolais pour la Démocratie Kisangani Mouvement de Libération (RCD-KML) séjourne dans la ville dans le cadre non seulement de compatir avec les populations du Nord-Kivu mais aussi de se faire enrôler.

Aussitôt arrivée, Antipas Mbusa Nyamwisi a été reçu par le Gouverneur militaire du Nord-Kivu, le lieutenant-General Ndima Kongba Constant. Pendant quelques minutes, ces deux personnalités se sont entretenues sur des questions de sécurité et humanitaire au niveau de la province du Nord-Kivu.

Après, ce leader de la partie orientale de la RDC s’est fait enrôler au centre d’inscription la Concorde, située en plein coeur de la ville de Goma, Capitale de la province. Cet acteur politique salue le travail abbatu par les agents de la commission électorale nationale indépendante (CENI) pour la souplesse.

“Le Gouvernement est en train de constituer l’identité nationale, c’est pourquoi je devais venir même si je pouvais le faire à Kinshasa. César avait décidé qu’on recense les gens à Jérusalem et Jésus est allé chez lui, il était du Nord, il est allé se faire enregistrer chez lui aussi. Cet ainsi que je suis également venu chez moi pour la cause. On ne m’a donné que 24h et je devais le faire ici. Je vous remercie de l’accueil que j’ai reçu ici. Je suis très content de la manière dont vous m’avez accueilli mais aussi très admiratif, le travail que font les agents de la CENI”, soutient-t-il.

Une journée marathon pour Antipas?

Après l’obtention de sa carte d’électeur, le Ministre d’État en charge de l’intégration régionale a signifié qu’il est beaucoup plus préoccupé par les affrontements qui se déroulent depuis plus d’une décennie entre l’armée congolaise et les groupes armés locaux et étrangers dans plusieurs zones de la province du Nord-Kivu.

Nommé récemment dans le Gouvernement Sama 2, Antipas Mbusa Nyamwisi dit avoir une participation à faire avec un maximum de sérieux et le soutien au Président Félix Tshisekedi Tshilombo pour la pacification de l’Est du pays.

“Vous savez, il y a la guerre depuis bien longtemps avec un nombre des déplacés par centaines des milliers. Nous sommes le pays qui a le plus grand nombre des déplacés dans le monde maintenant. Ce sont des vieilles femmes, des enfants, des femmes enceintes, des malades ,des personnes qui vivaient chez elles et qui se retrouvent brusquement déplacés, des enfants. Nous devons mettre fin à tout cela. Je suis très admiratif de ces humanitaires mais aussi des agents publics. Je tiens à exprimer ma sympathie à tous ceux qui perdent les leurs, même aujourd’hui parce qu’il y a des morts à gauche -droite, nous devons mettre fin à tout cela. C’est à ce titre qu’en tant que Ministère de l’intégration régionale, je suis aussi chargé du processus du retour à la paix, j’ai une participation à faire, je le faire avec le maximum de sérieux et le soutien de ma hiérarchie”, a-t-il précisé.

Vital à Bukavu, Mbusa Nyamwisi à Goma, le terrain est conquis pour Félix Tshisekedi ?

Depuis quelques semaines, Félix Tshisekedi a décidé de mettre ses premiers partenaires politiques au Gouvernement Sama Lukonde 2. Il était question pour Tshisekedi de les préparer à mouiller le maillot pour lui en prévision des élévations présidentielles de 2023.

Lors de la formation du nouveau Gouvernement, Félix Tshisekedi a placé des nouveaux gabarits politiques au Gouvernement. A quelques mois des élections, il était judicieux pour Tshilombo de remettre dans les jeux des politiciens rodés qui ont de l’encrage dans leurs fiefs électoraux. Si Vital Kamerhe a fait preuve dans la ville de Bukavu, Antipas Mbusa Nyamwisi nouveau Ministre de l’intégration l’a en fait dans la ville touristique de Goma.

C’était une démonstration de force pour Antipas Mbusa Nyamwisi qui, depuis plus de deux décennies a le monopole de plusieurs villes de l’Est de la République dont Goma, Butembo, Beni, Bunia et Kisangani. Celui-ci a été capable de faire élire dans ces zones d’autres partenaires politiques, à l’occurrence Joseph Kabila aux élections de 2006.

Devant la presse à Goma, le leader du RCD-KML se dit prêt à mouiller son maillot pour la réélection de Félix Tshisekedi aux prochaines élections.

“Je crois il est trop tôt de le dire. On n’est pas encore dans la campagne mais vous comprenez que dans un Gouvernement, je ne peux ne pas faire la campagne pour le chef de l’État, je le ferai le moment venu et j’espère que nous aurons suffisamment d’arguments pour convaincre”, a-t-il insisté

Mbusa, Bemba et Vital Kamerhe vont prêcher Tshisekedi partout dans leurs zones des combats notamment l’Est de la RDC et l’espace Équateur.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Kinshasa : Félix Tshisekedi lance les travaux de construction des rocades

Kinshasa, 22 juin 2024- Le lancement de construction des rocades de la ville de Kinshasa a eu lieu, samedi...

RDC : Constant Mutamba suspend la délivrance du Folio 92 (F92) aux églises et Asbl

Kinshasa, 22 juin 2024 : Après avoir donné injonction au procureur général près la Cour de cassation d’ordonner des...

RDC : “Les agents et fonctionnaires de l’État seront désormais payés avant le 28e jour de chaque mois” (Ministre des Finances)

Kinshasa, 22 juin 2024 : Le nouveau ministre des Finances de la République démocratique du Congo, Doudou Fwamba Likunde...

Entrepreneuriat : La société Standard Group annonce l’organisation en octobre du “Congrès minier national”

Kinshasa, 22 juin 2024 - Le Congrès minier national aura lieu les 14 et 15 octobre de l’année en...

Foot – Transfert : Heritier Luvumbu signe un contrat de 2 ans avec l’AS V.Club

Kinshasa, 22 Juin 2024 - L'attaquant congolais, Héritier Luvumbu, a paraphé un contrat de 2 ans avec la formation...