Ituri: Le bilan des attaques simultanées des assaillants de la CODECO à Djugu passe de 45 à 62 morts

Ituri, 16 avril 2023- La CODECO a signé, vendredi 14 avril dernier, les attaques simultanées contre plusieurs villages du secteur de Banyali Kilo en territoire de Djugu en province de l’ituri, au cours desquelles 45 personnes ont été lâchement tuées aux côtés d’une vingtaine de blessés et plusieurs maisons parties en fumée. Un bilan lourd enregistré ,mais qui n’est jamais resté statique.

Annoncé en tant que provisoire par Vital Tungulo, coordonateur intérimaire de la communauté AKONGO ce bilan est enfin revu à la hausse. Il passe de 45 personnes tuées à 62 morts après la fouille dans les zones attaquées.

Une situation condamnée par le G5-A, une structure regroupant les communautés victimes des atrocités des groupes armés en Ituri par le biais de son porte-parole Victor Ngona. Il plaide pour que la justice fasse bien son travail dans la documentation des crimes qui se passent en Ituri.

“Ils avaient déjà franchi la ligne rouge. On ne sait pas s’ils vont franchir laquelle prochainement. Nous condamnons avec la toute dernière énergie ce genre de comportement. L’Ituri est sous état de siège et les termes dans les références d’ordonnance instituant cet état de siège sont clairs. Cela leur a confié de pouvoir énorme avec l’objectif d’arrêter les atrocités”, s‘est-il exprimé à Depeche.cd

Pour sa part Jules Ngongo porte-parole des FARDC en Ituri et de ce régime spécial décrété par le chef de l’Etat Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi affirme que la situation est actuellement sous contrôle des forces armées de la république démocratique du congo

“Pour le moment les FARDC sont dans les opérations de poursuite de ces rebelles. Ensuite les commandants des zones opérationnelles sont descendus sur terrain sur ordre du commandant des opérations de gouverneur militaire lieutenant général Luboya Nkashama Johnny. Nous appelons la population au calme et continue à faire confiance aux forces armées”, dit Jules Ngongo

Signalons que parmi ces personnes tuées, la majorité est constituée principalement des enfants, des femmes et vieillards, alors les jeunes faisaient la defense en s’opposant aux ennemis, a indiqué notre source

Denis Munguriek An

Les plus vus

RDC: La Première Ministre salue les 11 innovations des génies congolais pour booster le Programme d’Actions du Gouvernement

Kinshasa, 24 juin 2024- La Première Ministre Judith Suminwa a procédé, ce lundi 24 juin 2024, à la clôture...

Exetat 2024: Plus de 15.000 candidats prennent part aux épreuves à la province éducationnelle de l’Ituri 1

Bunia, 24 juin 2024- Le lancement de la session ordinaire de la 57è édition des épreuves de l'examen d'Etat...

Exetat : Plus de 25.000 candidats dont 34% de filles participent à la session ordinaire dans la province éducationnelle Kasaï Central 1

Kananga, 24 juin 2024- Le Vice Gouverneur de la province du Kasaï Central a lancé, lundi 24 juin, les...

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire lance l’Examen d’Etat dans un contexte particulier

Goma, 24 juin 2024 - Le Gouverneur militaire ad intérim du Nord-Kivu, le Général Major Peter Cirimwami Nkuba a...

UNIKIN : “Réviser et Adapter la Constitution à la psychologie de son peuple, revitalise et protège son système politique” (Pr Esambo et Omeonga)

Kinshasa 24 juin 2024 : La faculté de droit public interne (DPI) de l’Université de Kinshasa Unikin) a organisé...