Propos expansionnistes de Paul Kagame sur la RDC : Le CLC appelle à une “résistance populaire” contre le plan de Kigali

Goma, 19 avril 2023- La Coordination des laïcs catholiques (CLC) Nord-Kivu a réagi aux propos de Paul Kagame sur la révisitation des frontières entre la République Démocratique du Congo et le Rwanda.

Dans une déclaration rendue publique mardi 18 avril 2023, le CLC estime que Paul Kagame a franchi la “ligne rouge” qu’aucun congolais ne peut accepter. Selon elle, cette nouvelle provocation de Kigali risque de mettre de l’huile sur le feu et d’empirer la situation sécuritaire dans la partie Est de la RDC.

“Ces propos de Mr. Paul Kagame visant à falsifier l’histoire de la région constituent une preuve solide que la guerre imposée au peuple congolais n’est qu’une expression de la volonté expansionniste de Mr. Kagame à la recherche du sol et du sous-sol congolais très riche afin d’assouvir ses appétits gloutons et de satisfaire ses intérêts personnels et mercantiles au détriment de la population de son propre pays ainsi que celle des pays de la région. En déclarant haut et fort et cela en violation du principe d’intangibilité des frontières héritées de la période coloniale sur lequel l’OUA devenue UA ont été créées, que le M23 se bat pour récupérer les terres rwandaises cédées à la RDC, le peuple congolais estime que Kagame vient de franchir une ligne rouge qu’aucun congolais ne peut accepter ; ce qui risque de mettre de l’huile sur le feu et d’empirer la situation sécuritaire de la région de plus en plus préoccupante. Le CLC estime que ces déclarations dénuées de tout fondement historique constituent une nouvelle provocation aux millions des congolais victimes des massacres, violences, pillages et autres activités orchestrés par Kagame et ses acolytes”, lit-on dans cette déclaration.

Pour ce faire, les laïcs catholiques appellent le Gouvernement congolais de cesser avec la gestion complainte de la sécurité du pays et de prendre au “sérieux” la protection des frontières de la RDC.

Au même moment, le CLC rassure la population congolaise qu’il dispose des données historiques fiables attestant qu’aucune terre rwandaise n’a été cédée au Congo. Les laïcs catholiques invitent les congolais à une résistance populaire pour résister “héroïquement” contre tout projet de balkanisation de la RDC.

Dimanche dernier, le président rwandais, Paul Kagame a, dans un point de presse organisé à Cotonou avec son homologue Béninois Patrice Talon sur la révisitation des frontières congolo-rwandaises, souligné que le M23 est un produit de plusieurs problèmes qui n’ont jamais trouvés des réponses depuis des décennies.

“Le problème de la RD Congo, la région ou le Rwanda n’est pas le M23, le M23 est le produit de bien d’autres problèmes qui n’ont pas été abordés depuis des décennies, si vous vous souvenez bien que le M23 était là avant même que Tshisekedi ne devienne Président”, a-t-il indiqué.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Foot : Félix Tshisekedi rassure du come-back de Luvumbu à l’As V. club

Kinshasa, 23 février 2024- Après résiliation du contrat avec son club au Rwanda pour avoir célébré son but en...

Arrestation du journaliste Bujakera : “Notre justice est malade, je crois qu’il est un peu victime de ça” (Félix Tshisekedi)

Kinshasa, 22 février 2024- Lors du briefing presse, jeudi 22 février, le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a réagi...

RDC : Félix Tshisekedi qualifie de “receleur” l’UE après la signature d’un accord sur le développement de la chaîne de valeur avec le Rwanda

Kananga, 22 février 2024- Le Chef de l'État Congolais Félix Tshisekedi a qualifié de “receleur” l'Union Européenne après la...

Kinshasa : Insalubrité au Rond point UPN, la population crie au secours

Kinshasa, 22 février 2024 - Le rond point 24 à l'UPN dans la commune de ngaliema se trouve dans...

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...