Nord-Kivu : “Nous ne sommes pas là pour combattre le M23 ou qui que ce soit” (Diplomate Kenyan)

Goma, 25 avril 2023- Alors que le Gouvernement congolais et les habitants de la province du Nord-Kivu souhaitent la clarification du mandat et l’offensive de la force régionale de la Communauté de l’Afrique de l’Est (AECRF) face aux groupes armés, notamment le M23, les pays membres de l’EAC s’inscrivent en faux.

Le Ministre des affaires étrangères de la République du Kenya n’a pas délié sa langue face aux murmures de certains congolais. A l’en croire, les éléments de la force régionale de l’EAC resteront sur le sol congolais jusqu’à ce que la crise sécuritaire trouve des solutions.

Alfred Mutua qui animait une conférence de presse avec le Secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, a indiqué que les militaires Kényans et d’autres pays membres de l’EAC ne vont se retirer que lorsqu’il y aura une “solution à l’amiable” entre les parties prenantes aux conflits qui secouent la partie Est de la RDC.

“En termes de force régionale et d’extension, c’est en cours, et nous sommes convaincus que ce sera le cas, le Kenya ne prévoit pas de retirer ses troupes tant que nous n’aurons pas trouvé une solution à l’amiable. Et nous tenons à remercier nos partenaires, les États-Unis et d’autres, pour le soutien promis que nous pouvons être en mesure de travailler ensemble pour assurer la stabilité de cette région”, a-t-il indiqué.

Et de poursuivre : “Nous ne sommes pas là pour combattre le M23 ou pour combattre qui que ce soit. Nous sommes là pour fournir un couloir qui permet aux groupes qui combattent le gouvernement congolais et à ceux qui sont combattus par le gouvernement congolais d’avoir un sentiment de sécurité à travers là. Qu’ils puissent commencer à déposer leurs armes et à se mettre à la table et être capables de négocier”, a-t-il ajouté.

Des propos contenant la ruse?

Il y a une semaine, le Président Rwandais Paul Kagame a tacheté la République Démocratique du Congo à travers une communication au Bénin. Il aurait indiqué que ses lieutenants cherchent des terres cédées à la RDC et c’est sur base de ça qu’il y a des conflits à l’Est de la République Démocratique du Congo depuis plusieurs décennies.

Ces propos pourraient rejoindre également ceux du diplomate Kenyan, Alfred Mutua. Il a, par la suite rappelé que le M23, un mouvement majoritairement « Tutsi » est en opération depuis 30 ans. Pour lui, la résurgence de ce mouvement rebelle dans l’Est de la RDC n’est pas qu’un simple problème qui vient de commencer.

Pour trouver la solution à la crise au Nord-Kivu, celui-ci croit au processus de Nairobi, sur tout avec le dialogue dit “Nairobi 4”, en cours de préparation. Ces propos interviennent alors que le Gouvernement congolais prépare le renouvellement du mandat de la force régionale de l’EAC sur le sol congolais.

Magloire TSONGO

Les plus vus

RDC: La Première Ministre salue les 11 innovations des génies congolais pour booster le Programme d’Actions du Gouvernement

Kinshasa, 24 juin 2024- La Première Ministre Judith Suminwa a procédé, ce lundi 24 juin 2024, à la clôture...

Exetat 2024: Plus de 15.000 candidats prennent part aux épreuves à la province éducationnelle de l’Ituri 1

Bunia, 24 juin 2024- Le lancement de la session ordinaire de la 57è édition des épreuves de l'examen d'Etat...

Exetat : Plus de 25.000 candidats dont 34% de filles participent à la session ordinaire dans la province éducationnelle Kasaï Central 1

Kananga, 24 juin 2024- Le Vice Gouverneur de la province du Kasaï Central a lancé, lundi 24 juin, les...

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire lance l’Examen d’Etat dans un contexte particulier

Goma, 24 juin 2024 - Le Gouverneur militaire ad intérim du Nord-Kivu, le Général Major Peter Cirimwami Nkuba a...

UNIKIN : “Réviser et Adapter la Constitution à la psychologie de son peuple, revitalise et protège son système politique” (Pr Esambo et Omeonga)

Kinshasa 24 juin 2024 : La faculté de droit public interne (DPI) de l’Université de Kinshasa Unikin) a organisé...