RDC: l’Union sacrée est une association de tous ceux qui ont causé du tort à la République en commençant par le maréchal Mobutu jusqu’à ces jours” (Franck Diongo)

Kinshasa, 26 avril 2023- Le président national du parti Mouvement lumumbiste progressiste (MLP) Franck Diongo a déclaré, au cours d’un point de presse animé, mercredi 26 avril, que les congolais patriotes et démocrates ne devront pas faire partir de l’Union sacrée au regard de visage qui la compose.

“C’est une association de tous ceux qui causé du tort à la République en commençant par le maréchal Mobutu jusqu’à ce jour. Un patriote qui aime le Congo qui se bat pour la démocratie, la manière dont l’USN conduit le pays, s’organise, le visage qui symbolise l’union sacrée, un patriote, un démocrate ne peut pas être dans l’union sacrée”.

Dans le même élan, il a soutenu que cette sortie officielle prevue pour ce samedi 26 avril au stade de martyrs n’a que pour fin de vider les caisses de l’Etat.

Tout le monde sait que la sortie officielle à la fin de la semaine sera par rapport à l’argent de l’Etat. Pendant que les gens ne sont pas payés, pendant que le pays est en guerre, pendant qu’il n’y a pas de production. Et vous savez que l’élément commun de tous ces régimes également, l’essentiel de l’argent de l’etat va dans les institutions politiques et la gravité c’est que le budget de l’État est un budget fictif”, a déploré Franck Diongo.

Signalons que plusieurs visages calibres de la scène politique ont fait bloc derrière le chef de l’État pour l’accompagner afin de briguer un deuxième mandat. De ce fait, elles mobilisent pour une réussite totale de cette activité.

La rédaction

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...