Nord-Kivu : FARDC et MONUSCO détruisent des bastions ADF à Beni

Kinshasa, 27 avril 2023 : Les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) appuyées par des casques bleus de la Mission des Nations Unies ont détruit depuis mercredi 19 avril au dimanche 23 Avril 2023, des bastions des combattants d’Allied Democratic Forces (ADF), dans la forêt de l’agglomération de Apetina-Sana, à près de 50 Kilomètres de la ville de Beni au Nord-Kivu.

Cette opération qui a été dénommée “NIRMUL” ou destruction en Népalais, a mobilisé coté MONUSCO 3 compagnies de casques bleus ainsi que des unités spéciales des Forces de Réaction rapide du Népal, de Kenya, de Tanzanie et d’Afrique du Sud. Elle s’est déroulée dans l’épaisse forêt d’Apetina, notamment dans la zone qui va d’Oicha à Mamove, en passant par Mayi-Moya, BaoBab et Apetina.

Ces opérations ont aboutis au délogement des ADF de leurs camps déjà détruits. Cette opération a ainsi réduit le nombre d’exactions contre les civils, dans cette partie, a déclaré Jean Tobi Okala, chargé de communication de cette mission onusienne dans la région.

“L’opération a donc permis de restaurer l’autorité de l’Etat dans la zone et de faciliter le retour des populations à leurs domiciles qu’ils avaient fui avec la recrudescence des attaques. Les FARDC et les contingents de la MONUSCO ont pris en tenailles les rebelles des ADF. Les troupes de la MONUSCO ont ouvert le feu à de nombreuses reprises sur ces rebelles qui ont abandonné leurs positions pour fuir (avec leurs femmes et enfants) vers le Nord du côté de la province de l’Ituri. Leurs campements ont été détruits par les deux forces et des armes abandonnées par l’ennemi récupérées également” lit-on dans un message à la presse.

Selon la même source, la MONUSCO n’a subi aucune perte en vies humaines ni dégâts matériels, ses troupes sont rentrées à leurs bases respectives à Mavivi, le dimanche soir, peu avant minuit.

Alors que les FARDC poursuivent toujours leurs opérations de ratissage dans la zone, on peut déjà noter que le trafic sur la Route nationale numéro 4 entre Komanda et Beni, fortement perturbé en raison des attaques récurrentes des ADF, est redevenu normal. Les véhicules peuvent désormais circuler librement.

De nombreux habitants qui avaient fui la zone à cause des attaques de ces rebelles ont timidement commencé à regagner petit à petit leurs milieux. Cela, en dépit des traumatismes et la psychose qui restent présents dans leurs têtes.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

RDC-Justice: “Chérubin Okende s’est suicidé” ( Procureur général près la Cour de cassation)

Kinshasa, 29 février 2024- Dans sa communication l’après-midi de ce jeudi 29 février, le procureur général près la Cour...

Guerre dans l’Est de la RDC: Des diplomates de l’Afrique centrale soutiennent le processus du retour de la paix

Bukavu, 29 février 2024- Le Président Félix Tshisekedi a échangé avec les ambassadeurs d’Afrique centrale accrédités auprès de l’Organisation...

Guerre à l’Est : Des alertes se multiplient sur le positionnement du M23 au Sud-Kivu

Bukavu, 29 février 2024- Des alertes s'intensifient sur la présence des éléments du M23 lourdement armés dans le territoire...

Ituri: Une embuscade des ADF fait 2 morts à Irumu 

Bunia, 29 février 2024- Les terroristes Adf actifs dans la partie Sud de Bunia chef-lieu de la province de...

Nord-Kivu : Vers la validation des mandats de 30 élus provinciaux

Goma, 28 février 2024- Les députés provinciaux du Nord-Kivu de la troisième législature ont répondu présent à la séance...