Enrôlement au Nord-Kivu : Un élu propose à la CENI de déclarer “valides” toutes les anciennes cartes détenues par les non enrôlés à Rutshuru, Nyiragongo et Masisi

Goma, 29 avril 2023- Au lendemain de la fermeture des centres d’inscription dans la province du Nord-Kivu, le député provincial Prince Kihangi propose à la commission électorale nationale indépendante (CENI) de déclarer valides toutes les anciennes délivrées en 2017 et détenues par les populations non enrôlées des territoires de Rutshuru, Nyiragongo et Masisi, dans la province du Nord-Kivu, dans l’Est de la RDC.

Dans une correspondance adressée la présidence de la CENI, l’élu du territoire de Walikale estime que cette procédure protégerait les populations civiles qui, sur terrain risquent de devenir des proies faciles à toute tracasserie policière ou militaire.

Vivant dans des zones occupées actuellement les hommes de Kagame, ces populations civiles risquent de subir selon lui, des conséquences brassières vis-à-vis des autorités publiques.

“Sauf disposition contraire, lorsque toutes les opérations d’enrôlement des électeurs auront été clôturées dans la province du Nord-Kivu, les anciennes cartes délivrées en 2017 cesseront d’être valides. Par conséquent, toute personne ne détenant pas la nouvelle carte se fera passer pour une proie facile à toute tracasserie. Non seulement qu’elle aura difficile de circuler librement, mais aussi cette personne ne pourra effectuer une quelconque opération financière, obtenir une carte SIM ou se prévaloir de l’appartenance à une entité donnée. Cette personne aura perdu un certain nombre d’avantages et droits. Dépourvue de l’identité nationale, car n’étant pas identifiée et enrôlée, cette personne sera plus qu’exposée”, écrit-il.

M. Prince Kihangi appelle le Gouvernement et la CENI d’instruire les forces armées de la RDC, PNC , ANR, DGM, admistration publique et tous les services de l’Etat à considérer les anciennes cartes en attendant leur remplacement par des nouvelles.

Dans son récent communiqué, la CENI dit avoir pris toutes les dispositions pour les provinces en proie à l’insécurité et surtout les territoires de Rutshuru, Nyiragongo et Masisi où plus d’un millions d’habitants ont fui les combats qui opposent les rebelles du M23 aux forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC).

Magloire TSONGO

Les plus vus

Voirie urbaine à Kananga : Installation du concasseur pour le début des travaux d’asphaltage sur différents chantiers

Kananga, 21 juillet 2024- C'est un tournant décisif dans le cadre de l'exécution des travaux de la voirie urbaine...

Sud-Kivu: Reprise normale du trafic Uvira-Frontière (Burundi) après la décrue du lac Tanganyika 

Bukavu, 21 juillet 2024- Le trafic a repris normalement sur le tronçon routier quittant la ville d'Uvira vers la...

RDC-Suppression du F92: Le moratoire accordé aux ASBL et Confessions religieuses par le ministre de justice prorogé de 90 jours

Kinshasa, 21 juillet 2024- Très attentif aux doléances de la population d’une part ; et soucieux de faire respecter...

RDC-Lutte contre la criminalité dans les villes: Shabani, Mwadiamvita et Mutamba placés devant leurs responsabilités

Kinshasa, 20 juillet 2024- Le Président de la République Félix Tshisekedi a instruit le VPM de l'intérieur et sécurité...

Exetat 2024: La publication des résultats débute le 24 juillet

Kinshasa, 20 juillet 2024 - C’est le mercredi 24 juillet prochain que va débuter la publication des résultats de...