RDC : Au Parlement fédéral belge, Adolphe Muzito fustige la politisation de la CENI et de toutes les institutions liées à la démocratie

Kinshasa, 02 mai 2023-;En tournée diplomatique en Europe, l’ancien Premier ministre congolais, Adolphe Muzito, a été reçu, jeudi 27 avril 2023, par les membres de la Commission des Affaires étrangères du Parlement fédéral belge présidée par Els Van Hoof.

A en croire notre source, les échanges ont porté sur la situation sécuritaire dans l’Est de la RDC, l’économie, le social et le processus électoral qui doit conduire aux élections générales en décembre 2023.

Selon le porte-parole de Nouvel Elan, Albert Mukulubundu qui faisait partie de la délégation d’Adolphe Muzito, les discussions ont été très enrichissantes, particulièrement sur la question de l’agression rwandaise appuyée par l’Ouganda, la présence de la Force régionale de l’EAC, les tueries et les pillages des ressources minières.

L’ancien Premier ministre congolais a, poursuit notre source, fustigé le rôle des multinationales qui utilisent le Rwanda pour agresser et piller les richesses de la RDC.

“Adolphe Muzito a dit aux membres de la Commission des Affaires étrangères du Parlement belge, qu’il serait mieux que les multinationales négocient directement avec la RDC en usant de la coopération gagnant-gagnant au lieu de passer par le Rwanda et l’Ouganda qui tuent, violent et pillent les richesses de notre pays”, a dit le porte-parole de ce parti de l’opposition congolaise.

Adolphe Muzito a en outre réitéré sa proposition de faire la guerre contre le Rwanda pour mieux défendre l’intégrité territoriale de la RDC.

Il a aussi dénoncé l’opacité totale qui caractérise les opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs à cause de la “politisation” de la CENI et de toutes les institutions liées à la démocratie.

Adolphe Muzito, ajoute la source, a insisté sur la requalification du processus électoral pour des élections transparentes et crédibles. Ce, avant d’éprouver la mauvaise gouvernance du régime Tshisekedi, ”qui génère plus des chômeurs, rappelant que 3 millions des chômeurs arrivent chaque année sur le marché du travail et le pouvoir Tshisekedi n’en fait pas une priorité”.

Le candidat déclaré à la présidentielle de 2023 a saisi l’occasion pour présenter aux députés belges sa vision : “ce qu’il espère être la coopération bilatérale entre le Royaume de Belgique et la République démocratique du Congo”, conclut notre source.

La Rédaction

Les plus vus

Ituri – Délinquance juvénile à Babila Babombi : La vente et consommation du chanvre parmi les causes principales

Bunia, 02 juin 2023 : Ce constat est fait par la nouvelle société civile congolaise de la chefferie de...

Sud-Kivu : La société “Pharmakina” a un nouveau directeur général

Kinshasa, 02 juin 2023 : Un nouveau directeur général est placé à la tête de la société Pharmakina basée...

Linafoot : Les noms des représentants congolais aux interclubs CAF seront connus lundi prochain

Kinshasa, 2 Juin 2023 - Le Conor va trancher ce lundi sur les noms des clubs congolais devant représenter...

10è Sommet CIRGL : A Luanda, Bemba et Mbusa coincent le M23 !

Kinshasa, 02 juin 2023- À Luanda, avant la réunion consultative du Comité interministériel de la CIRGL, le Vice-Premier Ministre...

Beni : Les jeunes de Oicha, Mayimoya, Eringeti et Luna appelés à tourner le dos aux ADF

Bunia, 02 juin 2023 : Multipliant les stratégies pour attirer l'attention des jeunes vers leurs camps, les rebelles ougandais...