Paix à l’Est de la RDC et dans la sous-région : Félix Tshisekedi appelle à la “revitalisation” de l’accord-Cadre d’Addis-Abeba

Kinshasa, 06 mai 2023- Le 11e sommet relatif à l’accord-cadre d’Addis-Abeba, ouvert le 2 mai 2023 à Bujumbura, au Burundi, a baissé ses rideaux ce samedi 06 mai 2023.

Plusieurs Chefs d’Etat de la sous-région des Grands Lacs ont pris part à cette rencontre, à l’exception de Paul Kagame du Rwanda, et William Ruto du Kenya.

Outre les Chefs d’État, le Secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, Moussa Faki, président de la Commission de l’Union Africaine et tant d’autres personnalités étaient de la partie.

Dans son discours, le Chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi, a dénoncé la violation de l’accord-cadre d’Addis-Abeba par certains États signataires dont le Rwanda. Ce, selon Tshisekedi, en soutenant les groupes armés notamment le M23, déstabilisant ainsi la partie orientale de la RD Congo.

“Il y a de cela une décennie, la signature de cet accord-cadre à Addis-Abeba augurait le lendemain meilleur et radieux pour le peuple de notre région. Nos États souscrivaient et décidaient de faire du respect de la souveraineté et de l’intégrité territorial des pays voisins, de la non ingérence dans les affaires intérieures des uns et des autres, de l’interdiction de fournir une assistance aux groupes armés ni à des personnes impliquées dans les crimes de guerre et contre l’humanité ou des crimes d’agression et de la facilitation de l’administration de la justice grâce à l’entraide et à la coopération judiciaire dans la région, la pierre angulaire de notre action collective nous, autres États, géographiquement localisés dans cette région des Grands lacs africains”, a-t-il dit.

Et d’ajouter : “À la lumière des objectifs consacrés par cet accord historique, d’aucuns auraient préféré que soit célébrée ce jour avec faste, les acquis de notre engagement collectif pour une région des Grands Lacs complètement pacifiée. Hélas !”.

Pour Félix Tshisekedi : “c »est avec une profonde amertume et une grande désolation que nous constatons 10 années après l’entrée en vigueur de cet accord, la rupture de ce pacte collectif par un État signataire, je citais la République du Rwanda, qui sous couvert du mouvement terroriste du M23, pourtant défait et qu’il a ressuscité s’est donné la liberté d’agresser et d’envahir une partie de la province du Nord-Kivu en République Démocratique du Congo. Et ceci, en totale violation de l’engagement régional N•3 de l’accord cadre dont il est signataire, de même que les chartes des Nations-Unies et de l’Union Africaine dont il est partie prenante, le tout sur fond d’exploitation illégale de nos ressources naturelles”.

Le Chef de l’Etat Congolais a de ce fait lancé un appel à la revitalisation de l’accord-Cadre d’Addis-Abeba.

“Cette attitude délibérée et plus d’une fois réitérée par un État signataire ne nous impose un choix tout autre que la revitalisation de cet accord tels que l’a notamment recommandé le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine lors de la 1140e session, le 17 février dernier en marge du 26e sommet de l’Union Africaine. Le contexte de la tenue de ce sommet nous commande donc de procéder à une évaluation lucide de ce qui aurait pû être fait, c’est-à-dire entreprendre une réflexion approfondie sur le chemin parcouru dès lors que pour nos peuples et les miens en particulier, nous sommes encore à la croisée des chemins. Ainsi donc, l’évaluation de l’état de mise en œuvre de nos engagements respectifs dans le cadre de l’accord cadre ne saurait être un exercice limitée au seul pays de la région. Celui-ci devrait sans nul doute également requérir l’implication d’autres partenaires ainsi que celles des institutions garantes”.

Signalons que l’un de temps forts de cette rencontre, c’est la passation de témoin entre Félix Tshisekedi et son homologue Evariste Ndayishimiye à la tête du Mécanisme Régional de Suivi de l’accord cadre d’Addis Abeba.

Makambo Bernetel

Les plus vus

Namibie : Félix Tshisekedi et Joseph Kabila aux obsèques de l’ex Président Dr Hage Geingob à Windhoek

Kananga, 24 février 2024- Le Chef de l'Etat congolais Félix Tshisekedi a participé ce vendredi 24 février 2024 aux...

Ituri : 3 rebelles ADF capturés à Mambasa

Bunia, 24 février 2024- Trois éléments du groupe rebelle ADF ont été capturés lors d'une patrouille de combat menée...

Ituri: Le militaire auteur du meurtre du journaliste Kambale Fidèle aux arrêts

Bunia, 24 février 2024 - Le militaire auteur du meurtre de Kambale Fidèle, professionnel des médias, abattu, mercredi 21...

RDC: Vital Kamerhe se retire de l’équipe gouvernementale chargée d’expédier les affaires courantes

Kinshasa, 24 février 2024- Alors qu'ils ont reçu l'autorisation du Président de la République d'expédier les affaires courantes, le...

Foot – Ligue des Champions CAF : Le TP Mazembe en quart de finale

Kinshasa, 24 Février 2024 - Le TP Mazembe a validé son ticket pour l'étape des quarts de finale de...