Drame à Kalehe : Prince Kihangi propose la délocalisation de certaines entités du Sud-Kivu

Goma, 09 mai 2023 : La province du Sud-Kivu a été de nouveau frappée par une catastrophe naturelle aux conséquences désastreuses.

La nuit du 04 au 5 mai 2023, plus de 400 personnes ont péri après le débordement de la rivière Chibira, dans les villages Bushushu, Byamukubi et Kukunda, situés en territoire de Kalehe.

Si le Gouvernement congolais a dépêché une délégation humanitaire dans la zone, d’autres acteurs politiques pensent aux solutions à long terme pour éviter le revirement de la situation. Le député provincial du Nord-Kivu, Prince Kihangi propose la délocalisation de certaines entités de la province du Sud-Kivu. A l’en croire, cela devrait intervenir après la construction des abris provisoires en faveurs des rescapés de cette catastrophe naturelle.

“Le Drame de Kalehe devait interpeller et réveiller la conscience collective congolaise sur les risques encourus par nombreuses populations dans la Province du Sud-Kivu, surtout en ce moment où on assiste au changement climatique. Des dispositions devaient être prises pour éviter un deuxième drame. Des risques similaires et plus importants guettent tout le territoire de Kalehe à partir de Kabamba à sa limite avec le Territoire de Kabare jusqu’à Hombo-Sud, en passant par Katana, Bitale, Bunyakiri et Bulambika où la route s’est coupée en deux sur la nationale n°3. Le territoire de Ziralo n’est pas épargné. Des fissures sont observées dans plusieurs villages sans aucune mesure préventive de sécurisation des habitants. D’autres cas ont déjà été observés dans la ville de Bukavu où, à plusieurs reprises, des éboulements ont emporté des maisons, fauché nombreuses vies humaines et causé des dégâts matériels terribles”, écrit-il.

Dans un communiqué, l’élu du territoire de Walikale estime que cette proposition serait pertinente après beaucoup d’autres événements malheureux qui ont frappé la province du Sud-Kivu.

Par ailleurs, Prince Kihangi propose l’érection d’un monument à l’endroit où est localisée la célèbre fosse commune en mémoire des disparues. Au même moment, il souhaite qu’il y ait une étude en vue d’élaborer un plan de réaménagement général devant aboutir à la délocalisation des entités sous menaces de catastrophe naturelle sur toute l’étendue de la province du Sud-Kivu. Pour lui, cette option doit commencer par le village de Bushushu et la ville de Bukavu.

Magloire TSONGO

Les plus vus

RDC-Justice: “Chérubin Okende s’est suicidé” ( Procureur général près la Cour de cassation)

Kinshasa, 29 février 2024- Dans sa communication l’après-midi de ce jeudi 29 février, le procureur général près la Cour...

Guerre dans l’Est de la RDC: Des diplomates de l’Afrique centrale soutiennent le processus du retour de la paix

Bukavu, 29 février 2024- Le Président Félix Tshisekedi a échangé avec les ambassadeurs d’Afrique centrale accrédités auprès de l’Organisation...

Guerre à l’Est : Des alertes se multiplient sur le positionnement du M23 au Sud-Kivu

Bukavu, 29 février 2024- Des alertes s'intensifient sur la présence des éléments du M23 lourdement armés dans le territoire...

Ituri: Une embuscade des ADF fait 2 morts à Irumu 

Bunia, 29 février 2024- Les terroristes Adf actifs dans la partie Sud de Bunia chef-lieu de la province de...

Nord-Kivu : Vers la validation des mandats de 30 élus provinciaux

Goma, 28 février 2024- Les députés provinciaux du Nord-Kivu de la troisième législature ont répondu présent à la séance...