Guerre du M23 : “La SADC à l’Est sans le départ de l’EAC est un désordre de plus” (Francine Muyumba)

Goma, 09 mai 2023 : La sénatrice Francine Muyumba exige le départ de la Force régionale de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC), avant l’arrivée d’une quelconque brigade de la SADC au Nord-Kivu.

Au cas contraire, Francine Muyumba estime que l’arrivée de la brigade de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe occasionnerait un désordre dans la province du Nord-Kivu. Elle rappelle tout de même que la ruse et l’hypocrisie des éléments de l’EAC étaient prévisibles sur terrain.

La SADC à l’Est sans le départ de l’EAC est un désordre de plus. Pour permettre à la SADC de réussir sa mission, il faut le départ immédiat de la force de l’EAC. Nous les avions pourtant prévenus sur la précipitation des deals avec l’EAC et encouragé à prendre l’option de la SADC. L’hypocrisie de l’EAC était prévisible, mais personne ne pouvait être écoutée. Maintenant que les conséquences corrigent mieux que les conseils, j’espère qu’ils comprendront qu’il faut faire partir l’EAC pour éviter tout chevauchement car nous savons que la SADC ne se laissera pas faire”, a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

Félix Tshisekedi en colère ?

Peu avant la nomination des grands poissons au sein du Gouvernement Sama 2, les lignes ne bougent pas du côté de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC). C’est avec l’arrivée de Mbusa Nyamwisi à l’intégration régionale et et Jean-Pierre Bemba au ministère de la défense nationale que Félix Tshisekedi a levé l’équivoque. Ce dernier a, d’ailleurs mis la pression à l’ex commandant en chef de la force régionale de l’EAC suite à son inaction ou encore à la ruse démontrée à ciel ouvert lors du mensonge sur l’éventuel retrait des troupes du M23.

Dans un communiqué sanctionnant le sommet de la SADC, les chefs d’Etats et Ministres de la défense lundi 08 mai 2023, ont décidé de déployer une brigade pour mettre pression contre toutes les forces négatives qui pilulent depuis plusieurs années à l’Est de la RDC. Cette force offensive devra également combattre les terroristes du M23 qui, depuis une année, occupent certaines entités des territoires de Rutshuru, Nyiragongo et Masisi.

Cependant, la date précise et le nombre d’hommes qui constitueront cette brigade n’ont pas été dévoilés lors de ce sommet.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Voirie urbaine à Kananga : Installation du concasseur pour le début des travaux d’asphaltage sur différents chantiers

Kananga, 21 juillet 2024- C'est un tournant décisif dans le cadre de l'exécution des travaux de la voirie urbaine...

Sud-Kivu: Reprise normale du trafic Uvira-Frontière (Burundi) après la décrue du lac Tanganyika 

Bukavu, 21 juillet 2024- Le trafic a repris normalement sur le tronçon routier quittant la ville d'Uvira vers la...

RDC-Suppression du F92: Le moratoire accordé aux ASBL et Confessions religieuses par le ministre de justice prorogé de 90 jours

Kinshasa, 21 juillet 2024- Très attentif aux doléances de la population d’une part ; et soucieux de faire respecter...

RDC-Lutte contre la criminalité dans les villes: Shabani, Mwadiamvita et Mutamba placés devant leurs responsabilités

Kinshasa, 20 juillet 2024- Le Président de la République Félix Tshisekedi a instruit le VPM de l'intérieur et sécurité...

Exetat 2024: La publication des résultats débute le 24 juillet

Kinshasa, 20 juillet 2024 - C’est le mercredi 24 juillet prochain que va débuter la publication des résultats de...