RDC : “Le retrait du M23 des positions qu’il occupe doit être effectif et ne pas se résumer à une manœuvre tactique et dilatoire”(JM Châtaigner)

Kinshasa, 10 mai 2023- A l’occasion de la fête de l’Europe célébrée mardi 9 mai à Kinshasa, l’ambassadeur de l’Union Européenne (UE) en République démocratique du Congo, Jean-Marc Châtaigner, a lancé un appel au M23 pour son retrait effectif dans toutes les localités qu’ils occupent à l’Est de la RDC. En outre, Jean-Marc Châtaigner exhorte le Rwanda, pays pointé du doigt par la RDC, de soutenir le M23, à cesser tout soutien à ce mouvement sanctionné par l’ONU.

Pour ce diplomate européen arrivé fin mission en RDC, “le M23 doit impérativement laisser le territoire être temporairement sécurisé par les forces est-africaines, ne pas entraver le retour pacifique des autorités locales et des populations déplacées et ne pas contribuer à l’armement des populations civiles sous son contrôle”.

“Le retrait du M23 des positions qu’il occupe doit être effectif et ne pas se résumer à une manœuvre tactique et dilatoire”, a dit Châtaigner.

Et d’ajouter : “les actes pris durant l’administration de facto des zones occupés par le M23 devront être revus, car ils ne sauraient, de notre point de vue, engager d’une quelconque manière l’Etat congolais”.

Jean-Marc Châtaigner estime que rétablir la confiance exigera que les FARDC soient, sur le terrain, une armée pleinement républicaine, au service de l’État congolais.

“Ce qui exclut toute collusion avec des groupes armés séditieux, insurrectionnels, rebelles ou étrangers, comme les FDLR”, a-t-il précisé.

A l’occasion de sa visite dans plusieurs camps de déplacés (Kanyaruchinya, Rusayo, Bulengo…), Jean-Marc Châtaigner dit avoir vu : “la pauvreté, le dénuement de populations ayant perdu tous leurs biens et l’accès à leurs terres et ressources agricoles, les problèmes de malnutrition chronique et aigue des plus jeunes enfants, la précarité des campements…”

“Tout ceci m’a touché au plus profond du cœur. Personne ne peut rester indifférent face à ce drame, et je dois vous dire ma fierté, en tant que citoyen européen, et en dépit de certaines critiques bien mal placées, à ce que nous ayons pu apporter un peu d’assistance à toutes ces personnes dans la détresse. Grace à l’augmentation, cette année, de l’enveloppe humanitaire de l’Union européenne pour la RDC, et avec le concours de nos partenaires, dont beaucoup sont ici ce soir et que je salue, nous devrions pouvoir atteindre des zones comme le Rutshuru et le Masisi, où les populations déplacées se trouvent encore dépourvues de tout soutien”, a-t-il affirmé.

Makambo Bernetel

Les plus vus

Assemblée nationale : deuxième report de l’élection du bureau définitif 

Kinshasa, 17 mai 2024- Prévue pour ce 18 mai, l'élection du bureau définitif de l'Assemblée nationale est reportée à...

RDC-Lutte contre la prédation des finances publiques : ODEP renforce son mécanisme du contrôle citoyen

Kinshasa, 17 mai 2024- L'observatoire de la dépense publique (ODEP) a annoncé, vendredi 17 mai, au cours d'une conférence...

Foot – Eliminatoires Mondial 2026 : Des arbitres libyens et tunisiens aux commandes de deux prochains matchs de la RDC

Kinshasa, 17 Mai 2024 - Les officiels des matchs de la RDC pour la 3è et 4è journée comptant...

RDC-Medias: 30 jours de suspension infligés à l’émission Bosolo na Politik de Israël Mutombo

Kalemie, 17 mai 2024- Le conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC) a suspendu à titre conservatoire...

RDC: Plainte contre Rawbank et Airtel pour vol en bande organisée (Document)

Kinshasa, 17 mai 2024- Scène invraisemblable. La banque Rawbank et la société de télécommunication Airtel sont traduites en justice...