RDC: Matata Ponyo au Nord-Kivu pour une triple mission

Kinshasa, 15 mai 2023- Le Président national du parti politique “Leadership et Gouvernance pour le Développement” (LGD) et candidat à la présidentielle de 2023, Augustin Matata Ponyo séjourne depuis dimanche 14 mai dans la ville touristique de Goma, au Nord-Kivu, à l’Est de la RDC.

Devant la presse locale, l’ancien Premier Ministre congolais sous le régime de de Joseph Kabila a indiqué qu’il est à Goma pour une triple mission. Ce membre du quatuor de l’opposition congolaise qui organise une grande manifestation le 20 mai prochain à Kinshasa, a choisi d’avoir l’Est pour compatir avec les habitants victimes de l’agression rwandaise et des catastrophes naturelles.

Tout en rappellant les exploits des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) lors de la défaite du M23 en 2013, l’ex Premier Ministre congolais a dénoncé à haute voix l’agression rwandaise. Pour Matata Ponyo, si le pays est maintenant sous l’emprise des rebelles, c’est par ce qu’il y a un mauvais leader.

“Pour cette guerre, nous dénonçons l’agression parce que quand les gens parlent du M23, tout le monde le sait, c’est une agression larvée. J’ai été parmi ceux qui alors que j’étais au Gouvernement, j’ai dénoncé l’agression rwandaise parce que rappellez-vous le M23 ne date pas d’aujourd’hui. Je venais à peine d’être nommé premier Ministre en avril 2012 que les M23 tentant de me fragiliser et j’ai dénoncé rwandaise larvée dans un mouvement du M23. En 2012 , je suis venu à Goma puis à Chanzu et Runyonyi pour dénoncer. Nous ne pouvons dénoncer le déficit du Gouvernement congolais parce que si le pays étranger essaie de nous agresser c’est par qu’il trouve des failles dans le leadership et dans la gouvernance de notre pays. Quand j’étais Premier Ministre, nous avons parlé avec les officiers des FARDC et nous avons réussi à chasser les rebelles du M23 et sont rentrés chez eux. Pourquoi, ils sont rentrés aujourd’hui sur le sol congolais , c’est un problème de leadership”, a indiqué Augustin Matata.

Dans cette partie, Matata Ponyo Mapon est également en mission de sensibilisation des congolais de suivre l’idéologie de sa formation politique, le LGD, et leur parler du processus électoral en cours en République Démocratique du Congo.

Par ailleurs, le sénateur Matata Ponyo doute de la nouvelle loi des finances exprimée selon lui oralement par les joueurs de l’Union sacrée. Selon lui, il s’agit juste d’une augmentation exponentielle des recettes qui n’est compatible à “l’impeyaiment” des fonctionnaires de l’Etat ou à la hausse généralisée des prix sur le marché ou encore à l’inflation monétaire.

“Comment on peut arriver à expliquer ce fameux budget de 16 milliards ? Cette augmentation exponentielle des recettes mais qui n’est comptable qu’avec l’impaiment des salaires, avec le glissement accéléré du taux de change, avec la hausse généralisée des prix sur le marché, c’est une fausse augmentation des recettes. C’est justement ce que nous dénonçons. Il y a une mauvaise gouvernance. Pendant près de 7 ans, le taux est resté à 700 FC et pour ça , nous n’avons jamais fait des publicités mais le peuple remarquait que le taux de change ne bouge plus, le peuple remarquait que le prix de la bière n’augmentait pas. Voilà pourquoi, nous avons créé ce parti Leadership et Gouvernance, c’est ça le secret” a-t-il renchéri.

Magloire TSONGO

Les plus vus

RDC : Le gouvernement Suminwa bientôt en séminaire de renforcement des capacités

Kinshasa, 17 juin 2024 : Lors de la toute première réunion du Conseil des ministres, autour du Chef de...

RDC: Reconduit au gouvernement, Guy Loando et la nouvelle notabilité de la Tshuapa témoignent une gratitude sincère envers Félix Tshisekedi 

Kinshasa 15 juin 2024- La ville-province de Kinshasa a résonné des échanges passionnés entre Guy Loando, Ministre d’Etat, Ministre...

RDC : Les Sénateurs appelés à choisir entre la majorité parlementaire ou l’opposition avant ce mercredi

Kinshasa, 17 juin 2024 : Avant l'adoption du règlement intérieur et de l'élection du bureau définitif, le bureau d'âge...

Kasaï Central : Un député provincial sollicite la délocalisation du cimetière de Kananga

Kananga, 17 juin 2024- Le député provincial Pierre Sosthene Kambidi a, au cours d'une plénière tenue vendredi 14 juin,...

Kasaï Central : Des poursuites judiciaires recommandées contre l’ancien Gouverneur John Kabeya après une mission d’enquête à la DGRKAC

Kananga, 17 juin 2024- L'Assemblée provinciale du Kasaï Central a résolu de mettre en accusation l'ancien Gouverneur John Kabeya...