Intégration Régionale : Avec Mbusa Nyamwisi, la commission mixte RDC-Côte d’Ivoire refait surface 38 ans après

Goma, 16 mai 2023- Depuis son arrivée au ministère de l’intégration régionale, Antipas Mbusa Nyamwisi attire un pluriel des diplomates africains. Mardi 16 mai, il a échangé avec l’ambassadeur de Côte d’Ivoire accrédité en République Démocratique du Congo (RDC).

M. Silas Adje Metch était porteur de message au Ministre d’Etat en charge de l’intégration régionale, Antipas Mbusa. Lors de leurs échanges, le diplomate Ivoirien a rappelé l’amour fraternel qui existe entre la République Démocratique du Congo et son pays malgré la distance géographique. A l’en croire, malgré la situation géographique, les deux pays sont en amour grâce aux mariages, des rencontres culturelles et artistiques qu’organisent les deux pays.

Pas surprenant, M. Silas Adje a annoncé la troisième session de la Commission mixte Côte D’ivoire-RDC. Celle-ci aura lieu à Abidjan du 19 au 21 juin prochain.

Les deux nations selon une note de la presse ministérielle, entretiennent des bonnes relations depuis leurs indépendances respectives et ont signé un accord portant création de la grande commission mixte de Coopération, le 21 décembre 1981 à Kinshasa, du temps de Mobutu et de Félix Houphouet, Respectivement Président du Zaïre et de la Côte d’Ivoire.

Pour rappel, la deuxième session de la commission Mixte entre les deux pays avait eu lieu à 1985. Celle-ci intervient soit 38 ans après.

Les deux nations n’ont pas pu vite organiser une troisième suite aux multiples changements politiques. Mais après un travail de lobbying, les deux pays se sont mis d’accord pour l’organisation de la troisième de la commission Mixte Côte d’Ivoire-RDC.

Pour ce faire, le diplomate a remis officiellement l’invitation du Ministre Antipas Mbusa Nyamwisi.

Le patron de l’intégration régionale a, par l’occasion, loué les efforts menés par la Côte d’Ivoire pour restaurer la paix dans ce beau pays devenu un modèle de développement de l’Afrique. A haute voix, Antipas Mbusa a soutenu que le réchauffement des relations bilatérales permettra un partage d’expériences en termes d’infrastructures, d’agriculture particulièrement la production du Cacao.

Pour sa part, le diplomate Ivoirien a fait savoir que le réchauffement de ces relations sera également une occasion à la côte d’ivoire de s’inspirer du modèle congolais de l’immigration.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Assemblée nationale : deuxième report de l’élection du bureau définitif 

Kinshasa, 17 mai 2024- Prévue pour ce 18 mai, l'élection du bureau définitif de l'Assemblée nationale est reportée à...

RDC-Lutte contre la prédation des finances publiques : ODEP renforce son mécanisme du contrôle citoyen

Kinshasa, 17 mai 2024- L'observatoire de la dépense publique (ODEP) a annoncé, vendredi 17 mai, au cours d'une conférence...

Foot – Eliminatoires Mondial 2026 : Des arbitres libyens et tunisiens aux commandes de deux prochains matchs de la RDC

Kinshasa, 17 Mai 2024 - Les officiels des matchs de la RDC pour la 3è et 4è journée comptant...

RDC-Medias: 30 jours de suspension infligés à l’émission Bosolo na Politik de Israël Mutombo

Kalemie, 17 mai 2024- Le conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC) a suspendu à titre conservatoire...

RDC: Plainte contre Rawbank et Airtel pour vol en bande organisée (Document)

Kinshasa, 17 mai 2024- Scène invraisemblable. La banque Rawbank et la société de télécommunication Airtel sont traduites en justice...