Mettre fin à la Guerre de l’Est : Devant Mbusa Nyamwisi, Serge Tshibangu rassure la Synergie des femmes pour la paix et la sécurité de la détermination du Chef de l’Etat

Goma, 19 mai 2023- Le Ministre d’État en charge de l’intégration régionale, Antipas Mbusa Nyamwisi encourage la synergie des femmes pour la paix et la sécurité dans sa quête des résolutions des conflits à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Antipas Mbusa l’a fait savoir jeudi 18 mai 2023 au centre des affaires de Kinshasa. C’était lors d’un atelier organisé par la Synergie des femmes pour la paix et la sécurité (SFPS) dans la commune de Gombe. Cet atelier portait essentiellement sur la situation sécuritaire dans la partie Est de la RDC, le processus de paix de Nairobi et de Luanda, ainsi que sur la présence des forces régionales et l’implication de la femme dans le processus de paix encore en balbutiements.

Invité à ces échanges, le Haut représentant du Président de la République, le Prof. Serge Tshibangu a salué la bravoure du Ministre de l’intégration régionale pour avoir pensé à cet atelier. A l’en croire, ce cadre d’échange mérite de créer une synergie des acteurs qui oeuvrent pour la paix durable et qui soutiennent la vision du Chef de l’État congolais, en vue de mettre fin à la guerre imposée à la RDC depuis plus de 20 ans.

Au même moment, Serge Tshibangu a rappelé toutes les initiatives mises en place par le chef de l’Etat dans le souci de pacifier les provinces du Nord et Sud-Kivu ainsi que l’Ituri, à savoir Nairobi 1, 2, 3 et le processus de Luanda. M. Serge Tshibangu a rassuré les femmes de la synergie, la détermination de Félix Tshisekedi à éradiquer tous les groupes armés locaux et étrangers dans la partie Est de la RDC.

Pour sa part, Mme Julienne Lusenge, point focal de la synergie des femmes pour la paix et la sécurité, s’est dit choquée de la présence des groupes armés étrangers, plus d’une centaine, qui opèrent dans les provinces de l’Est du pays. Au terme de son intervention, Julienne Lusenge a remis au haut représentant du Chef de l’Etat un mémo dans lequel la Synergie déplore notamment la faible participation des femmes au processus de Nairobi 1, 2 et 3 ainsi qu’aux préparatifs de Nairobi 4.

Le Ministre d’Etat en charge de l’intégration régionale, Antipas Mbusa Nyamwisi ainsi que le haut représentant du Chef de l’Etat, Serge Tshibangu, ont promis chacun, selon leurs compétences et prérogatives, à soutenir les initiatives des femmes susceptibles de conduire vers une paix durable dans la partie Est de la RDC.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...