Mettre fin à la Guerre de l’Est : Devant Mbusa Nyamwisi, Serge Tshibangu rassure la Synergie des femmes pour la paix et la sécurité de la détermination du Chef de l’Etat

Goma, 19 mai 2023- Le Ministre d’État en charge de l’intégration régionale, Antipas Mbusa Nyamwisi encourage la synergie des femmes pour la paix et la sécurité dans sa quête des résolutions des conflits à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Antipas Mbusa l’a fait savoir jeudi 18 mai 2023 au centre des affaires de Kinshasa. C’était lors d’un atelier organisé par la Synergie des femmes pour la paix et la sécurité (SFPS) dans la commune de Gombe. Cet atelier portait essentiellement sur la situation sécuritaire dans la partie Est de la RDC, le processus de paix de Nairobi et de Luanda, ainsi que sur la présence des forces régionales et l’implication de la femme dans le processus de paix encore en balbutiements.

Invité à ces échanges, le Haut représentant du Président de la République, le Prof. Serge Tshibangu a salué la bravoure du Ministre de l’intégration régionale pour avoir pensé à cet atelier. A l’en croire, ce cadre d’échange mérite de créer une synergie des acteurs qui oeuvrent pour la paix durable et qui soutiennent la vision du Chef de l’État congolais, en vue de mettre fin à la guerre imposée à la RDC depuis plus de 20 ans.

Au même moment, Serge Tshibangu a rappelé toutes les initiatives mises en place par le chef de l’Etat dans le souci de pacifier les provinces du Nord et Sud-Kivu ainsi que l’Ituri, à savoir Nairobi 1, 2, 3 et le processus de Luanda. M. Serge Tshibangu a rassuré les femmes de la synergie, la détermination de Félix Tshisekedi à éradiquer tous les groupes armés locaux et étrangers dans la partie Est de la RDC.

Pour sa part, Mme Julienne Lusenge, point focal de la synergie des femmes pour la paix et la sécurité, s’est dit choquée de la présence des groupes armés étrangers, plus d’une centaine, qui opèrent dans les provinces de l’Est du pays. Au terme de son intervention, Julienne Lusenge a remis au haut représentant du Chef de l’Etat un mémo dans lequel la Synergie déplore notamment la faible participation des femmes au processus de Nairobi 1, 2 et 3 ainsi qu’aux préparatifs de Nairobi 4.

Le Ministre d’Etat en charge de l’intégration régionale, Antipas Mbusa Nyamwisi ainsi que le haut représentant du Chef de l’Etat, Serge Tshibangu, ont promis chacun, selon leurs compétences et prérogatives, à soutenir les initiatives des femmes susceptibles de conduire vers une paix durable dans la partie Est de la RDC.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Foot : Félix Tshisekedi rassure du come-back de Luvumbu à l’As V. club

Kinshasa, 23 février 2024- Après résiliation du contrat avec son club au Rwanda pour avoir célébré son but en...

Arrestation du journaliste Bujakera : “Notre justice est malade, je crois qu’il est un peu victime de ça” (Félix Tshisekedi)

Kinshasa, 22 février 2024- Lors du briefing presse, jeudi 22 février, le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a réagi...

RDC : Félix Tshisekedi qualifie de “receleur” l’UE après la signature d’un accord sur le développement de la chaîne de valeur avec le Rwanda

Kananga, 22 février 2024- Le Chef de l'État Congolais Félix Tshisekedi a qualifié de “receleur” l'Union Européenne après la...

Kinshasa : Insalubrité au Rond point UPN, la population crie au secours

Kinshasa, 22 février 2024 - Le rond point 24 à l'UPN dans la commune de ngaliema se trouve dans...

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...