Diplomatie : Félix Tshisekedi attendu pour la première fois en Chine

Goma, 22 mai 2023- Le chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi Tshilombo est attendu pour la première en République populaire de Chine.

Selon Zhu Jing Ambassadeur de la Chine accrédité en RDC, le Président Félix Tshisekedi va effectuer une visite d’Etat à partir du 24 mai prochain, soit dans deux jours. Selon ce diplomate chinois, cette visite pourra être couronnée de succès et donnera une nouvelle impulsion à la coopération stratégique entre les deux pays.

“Sur l’invitation du Président Xi Jinping, le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo va effectuer une visite d’Etat en Chine à partir du 24 Mai. Je suis convaincu que la visite sera couronnée de succès et donnera une nouvelle impulsion à la coopération stratégique”, a-t-il écrit sur son tweeter.

Une visite stratégique pour Tshisekedi ?

Lors de son séjour à Pékin, le Président congolais souhaite un rééquilibrage de certains contrats avec la machine. Sa visite s’inscrit dans le cadre des négociations de ces contrats et permettre à son pays d’en tirer des profits. Félix Tshisekedi cible particulièrement le contrat minerais contre infrastructures signé entre son prédécesseur et la Chine.

En février dernier, l’inspection générale des finances (IGF) avait dénoncé une collaboration disproportionnée au détriment de la République Démocratique du Congo. L’IGF de Jules Alingete avait déploré que plusieurs investissement chinois n’ont mobilisés que 822 millions de financement en 14 ans.

Le porte-parole du Gouvernement de l’Union sacrée, Patrick Muyaya avait appuyé les dénonciations de l’inspection générale des finances. Pour lui, l’objectif visé est de consolider et élargir davantage la coopération sino-congolaise en s’appuyant sur les bases saines garantissant le principe du respect mutuel, d’équité et de transparence profitable à la fois aux peuples congolais et chinois.

Joseph Kabila sous le nez de la Chine

L’ancien Président congolais, Joseph Kabila avait négocié en 2008 un contrat sous forme de troc – cobalt et cuivre contre la construction d’infrastructures – avec un consortium chinois pour un montant de 9 milliards de dollars.

À ce jour, près de 2,74 milliards ont été décaissés par la partie chinoise, pour l’essentiel sous forme d’investissements.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Kinshasa: Introuvable, Joe Malu est à la recherche de sa fille Sophie Ntumba Joyce

AVIS DE RECHERCHEJe suis à la recherche de ma fille Sophie Ntumba Joyce (12 ans) vue pour la dernière...

Kinshasa: le Gouverneur Daniel Bumba a pris officiellement ses fonctions

Kinshasa, 21 juin 2024- Le nouveau Gouverneur de la ville de Kinshasa Daniel Bumba Lubaki a officiellement pris ses...

Foot -CAN Maroc 2025 : Découvrez les dates de la phase finale

Kinshasa, 21 Juin 2024 - Réuni virtuellement ce vendredi en son siège, le Comité Exécutif de la Confédération Africaine...

Nord-Kivu : 5 personnes blessées par des éclats des bombes à Kanyabayonga

Béni, 21 juin 2024- La commune rurale de Kanyabayonga et ses environs en territoire de Lubero au Nord-Kivu, ne...

Haut – Katanga : Felix Tshisekedi appelle les communautés coutumières à la solidarité pour lutter contre le tribalisme

Kinshasa, 21 juin 2024 - En séjour à Lubumbashi, le Président Félix Tshisekedi a échangé avec les communautés coutumières...