RDC : Katumbi obligé de reporter son meeting de Mbanza Ngungu et de rabattre sa tournée d’une semaine en 1 seul jour au Kongo Central

Kinshasa, 22 mai 2023- A travers une correspondance datée du 22 mai adressée au président interfederal d’Ensemble pour la République, le gouverneur de la province du Kongo Central invite ce dernier de reporter le meeting de Moïse Katumbi prevu ce mardi 23 mai, au territoire de Mbanza Ngungu de 48 ou 72 heures.

Les éléments de la police ont pour ce faire été déployée sur terrain pour faire exécuter cette décision. Il ont notamment suspendu les travaux d’implantation du podium érigé pour recevoir ce leader de l’Opposition.

Par ailleurs, l’autorité provinciale invite également le parti Ensemble de limiter à un seul jour la tournée de leur président national alors que ce dernier a prévu de sillonner plusieurs coins de la province du Kongo Central.

A cela, Guy Bandu demande au président interfederal de déterminer un seul lieu pour la tenue d’une seule activité afin de permettre aux services de sécurité de remplir pleinement leur mission.

Dans sa correspondance, Guy Bandu explique que cette décision a été prise par le conseil provincial de sécurité compte tenue notamment de la situation sécuritaire “très volatile dans la Province durant ces dernieres semaines, notamment les cas d’infiltrations dans le territoire de Madimba des éléments de la milice Mobondo, les services de sécurité sont mobilisés afin de garantir intégrité de nos frontières et de protéger la population”, écrit-il.

A lui d’ajouter que cette option a été également levée à cause des “imprécisions du programme que vous avez communique, lequel ne mentionne ni les lieux ou se tiendront les activités, ni le timing, l’organisation intrinsèque de chaque activité de sorte que les services précitées ne sont pas en mesure de mettre en place un plan efficace tendant à garantir le respect de l’ordre public”, lit-on dans ce document.

Signalons que Moïse Katumbi fait partie du groupe de quatre leaders de l’opposition dont Martin Fayulu, Matata Ponyo et Delly Sesanga. Il a aussi  participé à la marche de cette force politique réprimée le 20 mai, à Kinshasa.

Ils étaient dans la rue pour dénoncer l’insécurité généralisée, la vie chère et la fraude électorale. Pour cette dernière, ils ont annoncé un sit-in jeudi 25 mai devant le siège national de la CENI.

Cédric BEYA

Les plus vus

Nord-Kivu- Election des senateurs: La campagne électorale débute ce mercredi (Communiqué )

Goma, 21 mai 2024- Le bureau de l'Assemblée provinciale du Nord-Kivu convoque les députés à une séance plénière, mercredi...

Foot – Liste des Léopards : À la découverte de 3 nouveaux venus

Kinshasa, 21 Mai 2024 - Trois nouveaux visages seront découverts dans la tanière de la RDC lors du prochain...

Ituri : La carence d’eau potable à la base des maladies hydriques à Mambasa

Bunia, le 21 mai 2024 - Plusieurs cas des maladies d'origine hydriques sont enregistrés ces jours dans les villages...

Ituri : La carence d’eau potable à la base des maladies hydriques à Mambasa

Bunia, 21 mai 2024 - Plusieurs cas des maladies d'origine hydriques sont enregistrés ces jours dans les villages des...

Nord-Kivu : 20 personnes interpellées et des effets militaires récupérés dans un bouclage à Beni

Beni, 21 mai 2024- Au total, 20 personnes ont été interpellées par des éléments de la police nationale congolaise...