RDC : Prévue ce 25 mai, la marche de la DYPRO décalée de 5 jours pour “éviter toute collision désagréable avec l’opposition radicale’

Kinshasa, 24 mai 2023- Initialement annoncée pour ce jeudi 25 mai, la marche de la Dynamique progressiste (DYPRO), pour soutenir le processus électoral est reprogrammé au mardi 30 mai prochain. C’est ce qu’a annoncé son président Constant Mutamba, au cours d’un point de presse.

Il a expliqué que, cette décision a été prise suite aux initiatives similaires entreprises par l’opposition radicale qui sera en sit-in devant la Commission électorale Nationale Indépendante (CENI) à la même date.

“Cette démonstration citoyenne est décalée de 5 jours au regard des initiatives similaires qu’ont entrepris nos camarades de l’opposition radicale qui ont choisi malheureusement de manifester à la même date. Notre sens élevé de responsabilité doublée du souci de préserver un climat de paix, de calme et de libre expression aux uns et aux autres, sont les motivations de notre sagesse” a-t-il fait savoir.

Cette décision, a ajouté Constant Mutamba, est aussi motivée par le souci d’éviter toute confrontation, effusion et collision du sang de la population ”engagée et déterminée” à prendre part aux prochaines élections prévues en décembre.

Ce faisant, cette opposition républicaine prévient qu’après une nouvelle saisine de l’autorité urbaine de Kinshasa, portant confirmation de sa mobilisation du mardi prochain, elle n’entend ni demander, ni décommander, ni différer sa marche populaire quelle qu’en soit les raisons.

D’un autre côté, la Dynamique progressiste (DYPRO) a salué les prouesses de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) qui a réussi à enrôler plus de 44 millions de personnes. Pour la DYPRO, ceci est une base réelle que le peuple congolais veut aller aux élections.

“Ceci est une preuve pattante que le peuple n’est plus dupe, qu’il a refusé de suivre un mot d’ordre politique. Le peuple a suivi la thèse de l’opposition républicaine que nous sommes, nous qui avions ce peuple à se faire enrôler pour que nous allions aux élections dans le délai constitutionnel, parce qu’il faut garantir l’alternance quinquennale”, a poursuivi Constant Mutamba.

Pour ce qui est de sa marche du mardi prochain, l’opposition républicaine a promis d’obtempérer à l’itinéraire qui sera discuté avec le Gouvernorat.

Riel LUKOMBO

Les plus vus

RDC : “La taille du gouvernement sera réduite” (Bahati après échange avec Judith Suminwa)

Kinshasa, 15 avril 2024- L'autorité morale du regroupement AFDC-A Modeste Bahati est d'accord avec la Première Ministre Judith Tukula...

Formation du gouvernement Suminwa : “Ceux qui auront la chance d’être nommés qu’ils réfléchissent sur la manière de répondre aux défis énormes dans un...

Kinshasa, 16 avril 2024 - Vital Kamerhe et ses deux regroupements politiques (A/A UNC et A/VK2018) ont été reçus,...

Formation du gouvernement : Judith Suminwa consulte jusqu’au 19 avril

Kinshasa, 15 avril 2024 : La première ministre de la République démocratique du Congo, Judith Suminwa Tuluka poursuit ses...

Dossier Cardinal Ambongo : “Personne ne peut empêcher le Cardinal de dénoncer les maux qui rongent notre pays” (Martin Fayulu)

Kinshasa, 15 avril 2024 : Empêché d'accéder au salon VIP de l'aéroport international de Ndjili, dimanche 14 avril 2024,...

Crime passionnel : Un ancien vice-ministre du gouvernement FCC-CACH aux arrêts

Kinshasa, 15 avril 2024- Moussa Mondo, ancien vice-ministre des hydrocarbures a passé nuit entre les mains de service de...