RDC – Fragiliser et “museler” l’opposition : Olivier Kamitatu, Salomon Kalonda Della, Don Pierrot Sadiki, Prince Epenge, Lexxus Legal, Franklin Tshiamala, cibles des services de renseignement

Kinshasa, 26 mai 2023 : La dérive dictatoriale du régime de Félix Tshisekedi en République Démocratique du Congo n’est plus à démontrer. Après la répression déplorée par de grandes puissances et des organisations internationales et nationales, de la marche de l’opposition du 20 mai 2023, le pouvoir s’en est également pris aux 4 leaders de l’opposition lors du sit-in de jeudi 25 mai, à quelques mètres du siège de la Centrale électorale.

Pour ne pas s’arrêter là, le régime Tshisekedi cible les proches collaborateurs de Moïse Katumbi, Matata Ponyo, Delly Sesanga et Martin Fayulu. A en croire notre source, des mandats d’arrêt ont été préparés à l’encontre des collaborateurs des leaders précités ; parmi lesquels, Prince Epenge et Alex Dende, alias Lexxus Legal, proches de Martin Fayulu ; Olivier Kamitatu, Salomon Kalonda, Don Pierrot Sadiki et le député Innocent Kazembe, quatre fidèles de Moïse Katumbi ; ou encore Franklin Tshiamala, le secrétaire général de LGD, le parti d’Augustin Matata Ponyo.

Déjà dans ce cercle de ces 4 candidats déclarés à la présidentielle de 2023, le député provincial Mike Mukebay se retrouve à la Prison Centrale de Makala, et l’élu du peuple Daniel Safu, introuvable.

Face à cette dérive autoritaire, à quelques mois des élections présidentielles et législatives, la communauté internationale est bien décidée à ne pas laisser faire Félix Tshisekedi.
Certains hauts-dirigeants congolais font déjà l’objet d’une instruction en vue de futures sanctions.

“Les mandats sont prêts. Ne manquent plus que l’occasion pour les faire exécuter”, indiquent plusieurs sources au sein des services de renseignement, en rupture de ban avec leur hiérarchie.

Le plan a échoué lors du sit-in de ce jeudi, où un escadron spécial de la police avait même été prévu pour interpeller les cibles sont les noms sont cités ci-haut.

Frankly Tshiamala, de LGD de Matata Ponyo, présent au sit-in, a déjà été molesté par un groupe des policiers, l’ayant même dépouillé de tous ses biens ; téléphones, somme d’argent…

D’après une source au sein d’un autre service de renseignement, l’objectif du régime de Kinshasa, en pleine dérive autoritaire, est de “fragiliser les principales figures de l’opposition en vue de la présidentielle en neutralisant les hommes clés dans leur entourage”.

Informés, les Etats-Unis et l’Union européenne, entre autres, suivent de près la situation.

Cet épisode est le dernier volet d’une série d’événements qui a vu le pouvoir s’en prendre avec acharnement à l’opposition : répression brutale de la manifestation pacifique de l’opposition du 20 mai à Kinshasa (plus de 150 blessés), arrestation d’activistes et d’opposants (dont le député provincial Mike Mukebayi), censure de médias, interdiction (illégale) faite à Moïse Katumbi de se rendre au Kongo Central, etc.

Avec tout ça, le régime de Félix Tshisekedi glisse de façon accélérée sur une pente dangereuse, alors que déjà dans le viseur de la communauté internationale pour “entrave au processus électoral libre et transparent” et “atteinte aux libertés individuelles et fondamentales”.

La Rédaction

Les plus vus

Tentative de coup d’État en RDC : “Il est fort regrettable que les services de sécurité aient été nargués” (CENCO)

Kananga, 21 mai 2024- Les Archevêques et Évêques membres de la Conférence Épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont à...

Kinshasa: les usagers de l’avenue Nguma satisfaits de la reprise du trafic

Kinshasa, 21 mai 2024- Les usagers de l’avenue Nguma, dans la commune de Ngaliema, ont exprimé leur satisfaction lundi...

Coup d’Etat déjoué : Le camp de Kabund exige la lumière sur ce “théâtre grotesque”

Kinshasa, 21 mai 2024 - Des réactions continuent de s'enregistrer après la tentative du coup d’Etat et l’attaque de...

RDC : Annulation de l’élection du gouverneur du Kongo central

Kinshasa, 20 mai 2024- L'élection de Grâce Bilolo en qualité du gouverneur de la province du Kongo central a...

Tentative de coup d’Etat déjouée et attaque de la résidence de Kamerhe : les députés nationaux de A/A UNC et A/VK 2018 appellent la...

Kinshasa, 20 mai 2024 - La tentative de coup d’Etat déjouée ainsi que l'attaque de la résidence de Vital...