RDC – Sécurité : Mbusa Nyamwisi s’engage à “travailler dur” pour la pacification de l’Ituri

Kinshasa, 26 mai 2023- “Je ressens l’obligation de travailler dur pour arriver à la pacification de la partie orientale de la RDC”, c’est par ces mots que le ministre d’État de l’Intégration régionale, Antipas Mbusa Nyamwisi, a ouvert, vendredi 26 mai, à Kinshasa, l’atelier sur la situation sécuritaire en Ituri.

Mbusa Nyamwisi a, ainsi offert aux délégués de toutes les communautés ituriennes vivant à Kinshasa, le cadre de parler, sans langue de bois, des causes profondes, lointaines et présentes de l’insécurité qui fragilisent leur province.

Il a voulu faire toute la lumière sur la recrudescence des groupes armés qui commettent des exactions graves sur la population civile.

Prenant la parole, le président de la communauté iturienne de Kinshasa (CIK), Félix Kabuizi, a mis en exergue 4 faits importants d’actualités, à savoir l’état de siège, en premier, dont le bilan, selon lui, est mitigé. En second lieu, la problématique de l’élection d’un nouveau gouverneur en Ituri. De trois, la nécessité d’un dialogue d’abord intra-communautaire, ensuite intercommunautaire avec une ouverture aux groupes armés. Et de quatre enfin, la restauration de l’autorité de l’État dans la province.

Le président de la Communauté iturienne de Kinshasa a, en effet, développé les quatre faits précités, plus en détails, dans un mémo qu’il a personnellement remis au ministre d’État de l’intégration régionale.

Par la suite, Félix Kabuizi, a solennellement exhorté la population iturienne de s’inscrire sur la voie de la paix que Mbusa Nyamwisi s’emploie, corps, esprit et âme, à construire.

Reprenant la parole, le ministre, respectueusement appelé “M’zee, le sage,” dans l’Est du pays, a fait comprendre aux délégués des communautés ituriennes que nul ne peut prétendre être candidat au maroquin de l’Intégration régionale s’il n’a pas au préalable créé ou favorisé un climat de paix au sein de populations frontalières.

”Les villes frontalières des pays voisins de la RDC connaissent un développement et une croissance économique spectaculaires pendant que chez nous, l’on constate plutôt l’accroissement des groupes armés, l’inflation des actes des terreurs délétères aux investissements.Il est temps que tout le monde s’implique dans la recherche d’une paix durable”, a soutenu, haut et fort, Mbusa Nyamwisi.

Il a promis de faire un plaidoyer auprès de sa hiérarchie pour organiser le dialogue pour la paix en Ituri.

D’après la cellule de communication de son ministère, il est d’avis que la cessation des hostilités permettra l’amélioration de la situation sécuritaire, la libre circulation des personnes et de leurs biens sur différents axes routiers et l’éclosion des projets intégrateurs. L’Ituri, avec ses ressources minières et pétrolières ainsi que son écosystème forestier, a un avenir de Cocagne.

Il sied de souligner que le ministre d’État en charge de l’intégration régionale est vivement réclamé par des leaders d’opinions de différentes tendances ethno-linguistiques de l’Est dans le cadre de la pacification de cette partie pays.

La rédaction

Les plus vus

RDC: La Première Ministre salue les 11 innovations des génies congolais pour booster le Programme d’Actions du Gouvernement

Kinshasa, 24 juin 2024- La Première Ministre Judith Suminwa a procédé, ce lundi 24 juin 2024, à la clôture...

Exetat 2024: Plus de 15.000 candidats prennent part aux épreuves à la province éducationnelle de l’Ituri 1

Bunia, 24 juin 2024- Le lancement de la session ordinaire de la 57è édition des épreuves de l'examen d'Etat...

Exetat : Plus de 25.000 candidats dont 34% de filles participent à la session ordinaire dans la province éducationnelle Kasaï Central 1

Kananga, 24 juin 2024- Le Vice Gouverneur de la province du Kasaï Central a lancé, lundi 24 juin, les...

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire lance l’Examen d’Etat dans un contexte particulier

Goma, 24 juin 2024 - Le Gouverneur militaire ad intérim du Nord-Kivu, le Général Major Peter Cirimwami Nkuba a...

UNIKIN : “Réviser et Adapter la Constitution à la psychologie de son peuple, revitalise et protège son système politique” (Pr Esambo et Omeonga)

Kinshasa 24 juin 2024 : La faculté de droit public interne (DPI) de l’Université de Kinshasa Unikin) a organisé...