Arrestation de Salomon Kalonda : “Quand un civil détient une arme à feu dans l’aéroport c’est déjà une menace contre la securité nationale” (Christophe Mboso)

Kinshasa, 30 mai 2023- Le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso N’Kodia est revenu sur l’arrestation de Salomon Kalonda, conseiller spécial de l’opposant Moïse Katumbi.

“Son patron Moïse Katumbi doit des explications aux autorités du pays. Il doit expliquer aux services de sécurité comment son conseiller a obtenu 1 arme à feu. Quand un civil détient une arme à feu dans l’aéroport c’est déjà une menace contre la securité nationale”, a dit le speaker de la chambre basse du Parlement.

Et d’ajouter : “Nous sommes dans un Etat de droit où il y a une loi que tout citoyen doit respecter. Même dans la forêt, la discipline existe. Comment dans un pays normal, un civil peut avoir une arme à feu sur lui à l’aéroport?”

Par contre, Martin Fayulu, président de l’Ecide, condamne et charge le régime Tshisekedi.

“L’arrestation brutale et illégale de Salomon Kalonda est une illustration de plus de la dérive dictatoriale en cours en RDC. Le rétrécissement des libertés publiques et l’arbitraire ramène notre pays en arrière. Nous assistons aux signes avant coureur d’un régime sur la fin”, a dit le candidat déclaré à la présidence de la République.

Des sources proches du dossiers renseignent que le conseiller spécial de Moïse Katumbi est en détention à la DEMIAP. Il serait porteur d’une arme sans autorisation, pendant que d’autres sources affirment qu’il serait détenteur d’une carte d’électeur congolaise, alors qu’il serait de nationalité belge.

Makambo Bernetel

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...