Lutte contre l’insécurité à Beni : La MONUSCO installe des lampadaires au village Samboko

Beni, 9 Juin 2023- La mission des Nations-unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO) s’investit dans la lutte contre l’insécurité dans la région de Beni, au Nord-Kivu. Cela, a travers diverses actions en plus de l’option militaire.

La dernière action dans ce sens est l’installation au village Samboko de l’éclairage Public. Dans ce village du territoire de Beni, privé d’eau potable et de réseau de téléphonie mobile, cela faisait 5 ans que les habitants n’avaient plus d’éclairage public.

D’après la cellule de communication de la MONUSCO, ces soixante-cinq lampadaires installés vont éclairer les voies publiques de ce village, du groupement Bambuba-Kisiki, en proie à l’insécurité.

La cérémonie d’inauguration de ce projet s’est déroulée en présence de Joseph Numondjo, représentant de l’administrateur du territoire de Beni. Le coût total de ce projet est évalué à 48.300 dollars américains.

Ce projet vient ainsi redonner espoir aux habitants qui ont commencé à regagner ce village depuis 2020. Le chef du village, Kapalalo Baemuka, se réjouit de l’installation desdits lampadaires, alimentés à l’énergie solaire. Cette autorité reste convaincue que cet éclairage va convaincre les derniers déplacés à regagner leur village.

Le chef de bureau de la MONUSCO à Beni, qui s’est exprimé lors de cette activité, indique que l’idée de ce projet est d’améliorer les conditions sécuritaires dans ce village.

“L’expérience que nous avons fait est que partout où on a installé l’éclairage public, les conditions sécuritaires s’améliorent. Là où il y a de l’éclairage, les groupes armés ont un peu plus de mal à s’attaquer à la population civile. C’est pourquoi quand la population du village avait formulé cette demande à notre base de Mayimoya, nous avons répondu favorablement”, a déclaré Josiah Obat, à la presse MONUSCO.

Joseph Numondjo, un des habitants de la place qui se réjouit pense qu’ “avec l’obscurité, il n’y avait pas moyen que les services de sécurité fassent leur travail comme demande la population. Il estime que l’appui de la MONUSCO qui installe l’éclairage public permettra à ce que la population soit à l’aise du point de vue de la sécurité pendant la nuit.

Myriam Kahambu, de la ligue des femmes de Samboko, est également convaincue de l’importance de l’éclairage public dans son village. Elle pense que cette éclairage pourra réduire les cas d’insécurité, des vols nocturnes et de viol. Il pourra aussi faciliter la PNC et les FARDC à mieux contrôler le village.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...

RDC-Sécurité: Peter Kazadi désireux d’une Police Nationale formée et respectueuse des droits de l’homme

Kinshasa 22 février 2024- Le Vice Premier Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières Peter Kazadi a procédé au...

Kinshasa : Champlin Ikulu recommande une exploitation positive de la jeunesse pour le développement du pays

Kinshasa, 22 février 2024- Natif de la commune de N'selé, située dans la partie Est de la ville de...

Kinshasa: L’interdiction aux motos de circuler au centre ville a occasionné la hausse du prix du transport en commun à Gombe

Kinshasa, le 21 Février 2024: Le transport en commun est devenu un casse-tête pour les habitants de la commune...

Kinshasa : L’odeur nauséabonde dégagée par une décharge publique à Delvaux ne fait pas bon ménage avec la population

Kinshasa, le 21 fevrier 2024 - La mauvaise odeur que dégage la décharge publique à Delvaux, dans la commune...