RDC : Mbusa Nyamwisi et l’ambassadeur suisse échangent sur les défis sécuritaire et humanitaire dans l’Est du pays

Kinshasa, 20 juin 2023- Le ministre d’État en charge de l’intégration régionale Antipas Mbusa Nyamwisi a échangé, mardi 20 juin, à son cabinet de travail avec l’ambassadeur Suisse Chasper Sarott autour des défis sécuritaire et humanitaire que la RDC doit relever au sein des organisations régionales dont elle est membre.

Selon le diplomate helvète, sa visite de courtoisie a ouvert des brèches pour des questions plus sensibles, notamment sur le fait que différents accords et communiqués signés en vue du retour de la stabilité dans l’Est marquent plus les pas que les points.

L’ambassadeur suisse a également évoqué avec le ministre, les enjeux de la quadripartite qui se tiendra à Luanda le 27 juin pour l’harmonisation des réponses régionales à la situation de l’Est de la RDC.

Par ailleurs, la guerre lancée par le M23 avec le soutien, confirmé par des experts onusiens, du Rwanda, a déjà occasionné plus de 6 millions des déplacés internes.

La Fédération helvétique s’est, en effet, engagée, à apporter son appui financier à l’élan de solidarité humanitaire au profit de ces infortunés rdcongolais qui ont d’avantage allongé le chapelet des victimes de la politique expansionniste du Rwanda qui fait fi des dispositions pertinentes des chartes de l’ONU et de l’UA, notamment l’intangibilité des frontières héritées de la colonisation.

Mbusa Nyamwisi a cependant rassuré M. Chasper Sarott des avancées notables opérées par la RDC notamment dans le cadre de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba. Il s’agit des réformes dans le domaine de la défense et de la sécurité, dans la décentralisation, la justice, etc., La RDC s’emploie également à la traçabilité efficiente de ses minerais avant toute exportation.

Sur la question des déplacés internes suite à l’agression du M23 et la RDF, l’ambassadeur suisse reconnaît que 6 millions des déplacés internes c’est trop, raison pour laquelle la Suisse s’est engagée à appuyer les actions humanitaires.

Mbusa Nyamwisi est revenu sur les efforts menés par le Président de la République, Félix Tshisekedi, et le gouvernement dans le cadre même de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba qui recommande à la RDC des réformes structurelles des institutions de l’État y compris les finances, approfondir les réformes du secteur de sécurité, particulièrement en ce qui concerne l’armée.

Il a souligné aussi l’importance de l’appui financier des partenaires de la RDC pour mener à bon port ces réformes. Aussi, il a démontré la mauvaise foi du Rwanda qui poursuit son projet malveillant au mépris du droit international, de la charte de l’ONU et l’UA.

La Rédaction

Les plus vus

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...

RDC-Sécurité: Peter Kazadi désireux d’une Police Nationale formée et respectueuse des droits de l’homme

Kinshasa 22 février 2024- Le Vice Premier Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières Peter Kazadi a procédé au...

Kinshasa : Champlin Ikulu recommande une exploitation positive de la jeunesse pour le développement du pays

Kinshasa, 22 février 2024- Natif de la commune de N'selé, située dans la partie Est de la ville de...

Kinshasa: L’interdiction aux motos de circuler au centre ville a occasionné la hausse du prix du transport en commun à Gombe

Kinshasa, le 21 Février 2024: Le transport en commun est devenu un casse-tête pour les habitants de la commune...

Kinshasa : L’odeur nauséabonde dégagée par une décharge publique à Delvaux ne fait pas bon ménage avec la population

Kinshasa, le 21 fevrier 2024 - La mauvaise odeur que dégage la décharge publique à Delvaux, dans la commune...