Élections 2023 : Le parti de Kabund non répertorié sur la liste de 910 formations politiques transmise à la CENI

Kinshasa, 27 juin 2023- L’Alliance pour le changement (A.Ch), parti politique cher à Jean-marc Kabund n’est pas repris sur la liste de 910 partis politiques enregistrés au ministère de l’intérieur et dont copie a été transmise à la CENI. Par conséquent, ce parti se trouve dans l’impossibilité d’aligner ses candidats pour les élections prévues en 2023.

Le porte-parole de ce parti politique, Ghislain Muanji dénonce les agissements du ministère de l’intérieur qui, non seulement, depuis plus d’une année d’attente mais aussi sans oublier toutes les formalités remplies, notamment le paiement de la caution de 15.000 dollars, refuse de leur délivrer l’arrêté d’enregistrement.

“Nous avons suivi la procédure normale. Nous avons payé notre caution exigée qui est celle de 15.000 dollars. Cela voudrait dire que nous avons terminé toutes les étapes exigées pour exister et fonctionner en tant que parti politique. La loi portant organisation et fonctionnement des partis politiques donne un délai impératif, obligatoire au ministère de tutelle qui est le ministère de l’intérieur de sanctionner notre enregistrement par un arrêté ministériel. C’est ce que le ministre n’a pas fait jusqu’aujourd’hui et c’est donc le ministère de l’intérieur qui consomme une violation de la loi”, dénonce-t-il.

Par ailleurs, il rassure que leur parti fonctionne dans la légalité conformément aux lois de la République. De même, il fait savoir que le collège des fondateurs de l’Alliance pour le changement a également saisi le journal officiel afin de publier leurs statuts pour permettre l’effectivité de leur légalité.

“Pour nous en tant que parti politique, nous avons observé la loi et cette loi nous réserve une légalité. Dépassé le délai de 30 jours, la loi dit clairement avec ou sans arrêt d’enregistrement, le parti existe de droit. (…) Et pour nous, conformément à certaines dispositions de la loi relative aux partis politiques, notre collège de fondateurs saisi par voie de courrier le journal officiel qui a aussi une autre manche de responsabilités de publier nos textes juridiques dont nos statuts afin de permettre l’effectivité de la légalité de notre parti politique”, a-t-il ajouté.

S’agissant des élections prévues en cette année, le parti de Kabund signe et persiste qu’ils vont aligner des candidats à tous les niveaux, car pour eux, “c’est là le moyen, où nous allons sanctionner le régime du président Félix Tshisekedi”, a-t-il conclu.

Signalons que Jean Marc Kabund est en détention à la prison centrale de Makala, à Kinshasa depuis plus de 10 mois. Il est poursuivi notamment pour outrage au Chef de l’Etat.

Cédric BEYA

Les plus vus

Voirie urbaine à Kananga : Installation du concasseur pour le début des travaux d’asphaltage sur différents chantiers

Kananga, 21 juillet 2024- C'est un tournant décisif dans le cadre de l'exécution des travaux de la voirie urbaine...

Sud-Kivu: Reprise normale du trafic Uvira-Frontière (Burundi) après la décrue du lac Tanganyika 

Bukavu, 21 juillet 2024- Le trafic a repris normalement sur le tronçon routier quittant la ville d'Uvira vers la...

RDC-Suppression du F92: Le moratoire accordé aux ASBL et Confessions religieuses par le ministre de justice prorogé de 90 jours

Kinshasa, 21 juillet 2024- Très attentif aux doléances de la population d’une part ; et soucieux de faire respecter...

RDC-Lutte contre la criminalité dans les villes: Shabani, Mwadiamvita et Mutamba placés devant leurs responsabilités

Kinshasa, 20 juillet 2024- Le Président de la République Félix Tshisekedi a instruit le VPM de l'intérieur et sécurité...

Exetat 2024: La publication des résultats débute le 24 juillet

Kinshasa, 20 juillet 2024 - C’est le mercredi 24 juillet prochain que va débuter la publication des résultats de...