Guerre du M23 : Les USA s’activent pour la mise en place d’une action humanitaire

Goma, 4 juillet 2023- Le Ministre d’Etat en charge de l’intégration régionale, Antipas Mbusa Nyamwisi a reçu en audience, lundi 3 juillet, l’ambassadrice des États-Unis d’Amérique accréditée à Kinshasa.

Plusieurs questions ont été abordées lors de leur échange. Il s’agit principalement de la résurgence du M23 et surtout le soutien du Rwanda au groupe rebelle pour déstabiliser la province du Nord-Kivu. La diplomate américaine a déclaré que les États-Unis d’Amérique sont très préoccupés par les violations massives des droits humains dans la partie Est de la République.

“C’est triste, c’est émouvant, il faut faire quelque chose”, a-t-elle déclaré devant le patron de l’intégration régionale.

L’ambassadrice des USA a également déploré la recrudescence des violences basées sur le genre, singulièrement sur les jeunes filles dans la partie Est du pays. Lord de ces échanges, Mme Lucy Tamblyn a précisé que son pays a résolu d’attaquer aux conséquences plutôt qu’à la cause du drame humanitaire.

Pour elle, les États-Unis d’Amérique s’activent à la mise en place de l’action humanitaire.

Les USA pour la diplomatie

Au même moment, Mme l’ambassadeur a également abordé avec le Ministre d’État en charge de l’intégration régionale, Antipas Mbusa, de derniers efforts diplomatiques dont la quadripartite de Luanda qui a réuni la CEEAC, la CIRGL, l’EAC et la SADC sous la houlette de l’Union africaine. Elle a salué la mise en oeuvre de la feuille de route de Luanda et de Nairobi pour désactiver les violences faites par le groupe du M23 et les forces de défense du Rwanda.

Mbusa contre la mauvaise langue de Kigali

De son côté, Antipas Mbusa Nyamwisi a rassuré la diplomate américaine de la poursuite des travaux sur la quadripartite dans le prochain jour à Luanda en vue d’adopter un cadre conjoint pour la mise en oeuvre efficace des initiatives de paix dans les provinces du Nord et Sud-Kivu ainsi que l’Ituri.

Il a par ailleurs, balayé le revers de la main l’argumentaire du Rwanda sur une quelconque protection des rwandophones sur le sol congolais. Pour Antipas Mbusa, ce prétexte ne tient nullement. Il a profité de la présence de la diplomate américaine, pour interpeller tout congolais se trouvant dans le camp de la rébellion de se libérer et quitter ce jeu du Rwanda.

Depuis une année, les menées subversives du groupe terroriste M23 soutenus par le Rwanda ont jeté dans la nature par des milliers des congolais. Enfin, la diplomatie américaine rédoute les effets de la promiscuité dans les sites des déplacés internes au Nord-Kivu.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Guerre dans l’Est de la RDC: Des diplomates de l’Afrique centrale soutiennent le processus du retour de la paix

Bukavu, 29 février 2024- Le Président Félix Tshisekedi a échangé avec les ambassadeurs d’Afrique centrale accrédités auprès de l’Organisation...

Guerre à l’Est : Des alertes se multiplient sur le positionnement du M23 au Sud-Kivu

Bukavu, 29 février 2024- Des alertes s'intensifient sur la présence des éléments du M23 lourdement armés dans le territoire...

Ituri: Une embuscade des ADF fait 2 morts à Irumu 

Bunia, 29 février 2024- Les terroristes Adf actifs dans la partie Sud de Bunia chef-lieu de la province de...

Nord-Kivu : Vers la validation des mandats de 30 élus provinciaux

Goma, 28 février 2024- Les députés provinciaux du Nord-Kivu de la troisième législature ont répondu présent à la séance...

Grève à la DGRPT: Les agents en colère contre le paiement au taux de 550 FC pour 1 dollar et plus de 27 mois...

Kinshasa, 28 février 2024- les agents et cadres de la direction générale des recettes de la province de la...