Kinshasa-Arrestation des kidnappeurs : “Plus question d’aller avec ces criminels là où on ne sait pas suivre l’évolution de leurs dossiers” (VPM Péter Kazadi)

Kinshasa, 4 juillet 2023- Vingt-sept (27) bandits, dont six (6) filles et quatre (4) policiers, ont été présentés, lundi 03 juillet, à Kinshasa, au Vice-premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières.

Le patron de la Territoriale s’est réjoui de cette action réalisée sur son instruction. Il a affirmé que la Police nationale congolaise (PNC) ne ménage aucun effort pour sécuriser la population congolaise.

Réaffirmant sa détermination à éradiquer complètement l’insécurité sur l’ensemble du pays, le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur a émis le vœu de voir ces malfrats être jugés publiquement dans l’enceinte du bâtiment de la Territoriale.

Ce souhait du Vice-premier Ministre fait suite à une plainte de la PNC faite sur place, selon laquelle certains magistrats semblent être moins regardants sur le traitement de dossiers de ces criminels.

C’est dans ce même cadre que Maître Peter Kazadi Kankonde plaide pour des sanctions exemplaires de la justice contre ces malfrats. Il a partagé cette préoccupation avec le procureur de Kalamu, qui a représenté le procureur général de la Gombe lors de la présentation de ces bandits.

“Je l’avais dit au stade, lors de la présentation des Kuluna, je ne suis pas venu dans ce Ministère pour m’amuser, je suis venu pour travailler, je vais accompagner nos Forces de l’ordre pour que l’insécurité soit éradiquée à Kinshasa et sur toute l’étendue du pays”, a martelé Maître Peter Kazadi Kankonde.

Et d’ajouter : “On doit organiser les audiences publiques ici à mon Ministère. On doit suivre ces gens, ils vont être jugés ici. Si vous [ NDLR, la Police ] êtes prêtes pour demain, il y aura un procès ici. Plus question d’aller avec ces criminels là où on ne sait pas suivre l’évolution de leurs dossiers. Nous devons finir leurs dossiers le plus rapidement possible, mais dans le respect des droits de chacun”.

En outre, selon le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur, les différents services des renseignements devraient également enquêter sur des dossiers de malfrats traités avec légèreté et partager l’information avec les services de sécurité, afin de décourager la “libération négociée” de ces personnes.

D’après la PNC, ces bandits qui opèrent avec des motos et voitures communément appelées “ketch”, sont spécialisés dans le vol, le kidnapping et l’extorsion. Certains d’entre eux ont même commis le meurtre, précise la Police.

Il sied de signaler que la PNC les a arrêtés avec 3 voitures de marque Toyota IST, 7 motos, 5 machettes, une arme AK 47, une cisaille et une cagoule.

Dans son discours, le Vice-premier Ministre a réitéré son message concernant la collaboration qui devra exister entre la population et les agents de l’ordre, afin de dénoncer les hors-la-loi.

La rédaction

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...