Nord-Kivu : Des blessés graves après des altercations entre la population et le contingent Burundais de la force de l’EAC à Saké

Goma, 05 juillet 2023: Des échauffourées entre le contingent Burundais de la force régionale de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) et quelques habitants du territoire de Masisi ont été signalés l’après-midi de mardi 04 juillet à Saké, une localité située à 27 kilomètres à l’ouest de la ville de Goma, au Nord-Kivu.

Selon plusieurs sources dans la zone, les habitants ont bloqué passage à un convoi du contingent Burundais qui voulait se rendre à Kirolirwe. Les militaires Burundais sont accusés, selon les sources concordantes, d’avoir combattu aux côtés des rebelles du M23 lors de leurs accrochages avec les groupes d’autodéfense dits « Wazalendu » le 1er et 2 juillet dans les collines surplombant Kirolirwe.

Lors de ces accrochages, les groupes d’autodéfense auraient connu quelques pertes, ce qui a fait monter la colère des habitants de Saké. Lors des échauffourées, les militaires Burundais auraient fait usage des belles réelles pour se frayer passage. Le bilan provisoire fait étant de 6 blessés dans le rang des civils.

“C’était aux environs de 16 heures locales que la délégation des militaires Burundais de la force régionale de l’EAC voulait se rendre vers l’axe Kirolirwe-Kitshanga. Ces militaires ont été bloqués par la population au niveau du péage route Saké. Les populations civiles exprimaient leur mécontentement de voir comment cette force peut collaborer avec les rebelles du M23”, témoigne un habitant de la place.

La même source ajoute que les blessés ont été dépêchés à l’hôpital CBCA Ndosho de la ville de Goma pour les soins d’urgence.

Dans la région du Nord-Kivu, les éléments de la force régionale de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) auraient toujours perdu la confiance des populations locales. Ces dernières se demandaient si réellement il y a eu retrait des rebelles dans les zones de Rutshuru, Masisi et Nyiragongo, alors que la force régionale a érigé ses positions. Après la pression du Gouvernement congolais sur le commandement de cette force régionale, les habitants de la ville de Goma, menaçaient d’ailleurs d’attaquer et bloquer passage à cette force.

Magloire TSONGO

Les plus vus

RDC-Erreurs matérielles : 19 députés nationaux réhabilités par la Cour constitutionnelle

Kinshasa, 22 avril 2024- 19 députés nationaux invalidés par la cour constitutionnelle ont été réhabilités, par la Cour constitutionnelle,...

RDC: La SOCODA plaide pour la protection des artistes musiciens et de leurs œuvres auprès de la Première ministre

Bunia, 22 avril 2024- Le président de la Société Congolaise de Droits d'auteurs et des Droits voisins ( SOCODA...

Linafoot – play-offs : Maniema Union prend la tête du classement

Kinshasa, 22 Avril 2024 - L'AS Maniema devient le nouveau leader au classement provisoire du championnat national. C'est grâce...

Primature : Auprès de Judith Suminwa, l’ANTPC plaide pour qu’une loi sur le statut de l’artiste soit votée au parlement

Kinshasa, 22 avril 2024 : La première ministre Judith Suminwa a reçu, ce lundi 22 avril, une délégation des...

RDC: Manque des données statistiques : le cabinet d’étude Target comble le vide avec une vingtaine d’études menée en 2023

Kinshasa, 22 avril 2024- Dans l’optique de contribuer au manque de données statistiques en République démocratique du Congo (RDC),...