Guerre du M23 : L’UE salue le rapport des experts de l’ONU et enfonce le Rwanda (Déclaration)

Goma, 07 juillet 2023: L’Union européenne condamne le soutien apporté par le Rwanda au mouvement du 23 Mars et la présence des Forces de défense du Rwanda (RDF) dans la province du Nord-Kivu.

Dans une déclaration publiée ce vendredi 07 juillet 2023, l’UE se base sur le récent rapport des Experts des Nations-Unies indexant Kagame dans la stabilisation du territoire congolais. Par ailleurs, l’organe réunissant les pays occidentaux appelle également la République Démocratique du Congo de cesser son soutien et sa coopération avec les forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) de Foca ainsi que d’autres groupes armés.

“L’UE condamne fermement le soutien apporté par le Rwanda au M23 et la présence militaire rwandaise dans l’Est de la RDC, révélés dans les rapports du groupe d’experts des Nations-Unies. L’UE réitère sa demande urgente au Rwanda de retirer ses troupes de l’Est de la RDC, de mettre fin immédiatement à tout soutien au M23 et d’utiliser tous les moyens à sa disposition pour faire pression sur le groupe afin qu’il se conforme aux décisions prises dans le cadre du processus de Nairobi et de Luanda. L’UE condamne fermement la RDC et l’exhorte à cesser immédiatement son soutien et sa coopération avec les FDLR/FOCA ainsi que les autres groupes armés locaux et étrangers, et à prendre toutes les mesures légales et légitimes pour protéger la population civile sur son territoire. L’UE exhorte toutes les parties et entités citées dans le rapport du groupe d’experts des Nations-Unies sur la RDC à réagir de manière appropriée et à cesser toute violation des résolutions pertinentes du conseil de sécurité de l’ONU et du droit international applicable”, lit-on dans la déclaration.

Par la même occasion, l’Union européenne rappelle que les ressources naturelles que regorgent la RDC doivent devenir un moteur de développement durable et celà en faveur des populations locales.

“Les causes profondes de l’instabilité régionale, y compris l’exploitation illégale et le trafic des ressources naturelles, doivent être abordées. Les ressources naturelles doivent devenir un moteur du développement durable. Tous les États et parties prenantes de la région et au-delà doivent intensifier la lutte contre le trafic depuis la RDC et sur son territoire, ainsi que la lutte contre le blanchiment d’argent au profit des groupes armés et des réseaux criminels. Les partenariats stratégiques envisagés entre l’UE et les États de la région en ce qui concerne les minéraux critiques contribueront à cet effort”, poursuit l’UE.

Conformément à sa nouvelle stratégie pour la région des grands lacs, l’Union européenne souhaite oeuvrer continuellement pour mettre fin aux conflits armés et promouvoir la paix, la démocratie et le développement durable. Décidément, l’UE envisagera de prendre de nouvelles mesures restrictives ciblées à l’encontre des personnes et responsables de l’insécurité dans cette région de l’Afrique.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...

RDC-Sécurité: Peter Kazadi désireux d’une Police Nationale formée et respectueuse des droits de l’homme

Kinshasa 22 février 2024- Le Vice Premier Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières Peter Kazadi a procédé au...

Kinshasa : Champlin Ikulu recommande une exploitation positive de la jeunesse pour le développement du pays

Kinshasa, 22 février 2024- Natif de la commune de N'selé, située dans la partie Est de la ville de...

Kinshasa: L’interdiction aux motos de circuler au centre ville a occasionné la hausse du prix du transport en commun à Gombe

Kinshasa, le 21 Février 2024: Le transport en commun est devenu un casse-tête pour les habitants de la commune...

Kinshasa : L’odeur nauséabonde dégagée par une décharge publique à Delvaux ne fait pas bon ménage avec la population

Kinshasa, le 21 fevrier 2024 - La mauvaise odeur que dégage la décharge publique à Delvaux, dans la commune...