Crise humanitaire en RDC : Modeste Mutinga met l’accent sur une mobilisation accrue des ressources pour y faire face

Kinshasa, 13 juillet 2023 : Face à la crise humanitaire que connaît la République démocratique du Congo (RDC), la mobilisation accrue des ressources demeure un moyen pour y remédier.

C’est ce qu’a dit le ministre congolais des Affaires sociales et actions humanitaires, Modeste Mutinga mercredi 12 juillet lors de la réunion du cadre national de concertation humanitaire (CNCH), présidée par le Premier ministre, Sama Lukonde.

Selon lui, plus de 26 millions de personnes ont besoin de l’aide humanitaire, 6,3 millions de déplacés et 1,95 millions de retournés ont été répertoriés dans la province du Nord-Kivu.

“Pour répondre à cette problématique, il faut mobiliser plus de 2 milliards 257 millions de dollars américains. A ce jour, ces fonds ne sont couverts qu’à la hauteur de 20%”, a dit le ministre modeste Mutinga.

D’après la cellule de communication de la Primature, le Coordonnateur humanitaire résident des Nations-Unies, le chef de Bureau OICHA, le Représentant des Organisations humanitaires ainsi que le groupe des bailleurs des Fonds, se disent tous préoccupés par la détérioration de la situation humanitaire dans l’est de la RDC, provoquée par l’agression rwandaise sous couvert des terroristes du M23.

Aussi , ils ont présenté au chef du Gouvernement congolais quelques défis à relever sur le terrain avant de formuler des recommandations au Gouvernement de la République pour l’amélioration de la qualité des réponses à apporter notamment par la prise en compte des contraintes tant administratives, logistiques que sécuritaires auxquelles les populations et les acteurs humanitaires font face au quotidien.

De son côté, le Premier ministre, Sama Lukonde a réaffirmé sa détermination à tout mettre en œuvre pour apporter des réponses efficaces à cette crise. Cela en collaboration avec les acteurs humanitaires à qui il a lancé un appel à la mobilisation générale pour soutenir la RDC dans les différents processus de paix déclenchés, notamment celui de Luanda et de Nairobi, en vue de restaurer la paix et la sécurité dans l’est de la RDC.

Toutefois , il a insisté que, seules la paix et la sécurité restent une réponse efficace à cette situation de crise humanitaire. Et, le Gouvernement y travaille d’arrache-pied. Signalons que cette réunion de cadre national de concertation humanitaire a été clôturée sur une note d’espoir.

Riel LUKOMBO

Les plus vus

Tentative de coup d’État en RDC : “Il est fort regrettable que les services de sécurité aient été nargués” (CENCO)

Kananga, 21 mai 2024- Les Archevêques et Évêques membres de la Conférence Épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont à...

Kinshasa: les usagers de l’avenue Nguma satisfaits de la reprise du trafic

Kinshasa, 21 mai 2024- Les usagers de l’avenue Nguma, dans la commune de Ngaliema, ont exprimé leur satisfaction lundi...

Coup d’Etat déjoué : Le camp de Kabund exige la lumière sur ce “théâtre grotesque”

Kinshasa, 21 mai 2024 - Des réactions continuent de s'enregistrer après la tentative du coup d’Etat et l’attaque de...

RDC : Annulation de l’élection du gouverneur du Kongo central

Kinshasa, 20 mai 2024- L'élection de Grâce Bilolo en qualité du gouverneur de la province du Kongo central a...

Tentative de coup d’Etat déjouée et attaque de la résidence de Kamerhe : les députés nationaux de A/A UNC et A/VK 2018 appellent la...

Kinshasa, 20 mai 2024 - La tentative de coup d’Etat déjouée ainsi que l'attaque de la résidence de Vital...