RDC – Fonctionnement, source de financement… : Le gouvernement veut mettre fin aux “connexions anormales” des ONGs internationales

Kinshasa, 24 juillet 2023- Le gouvernement congolais tourne ses regards sur le fonctionnement des Organisations Non Gouvernementales internationales (ONGs), devenues nombreuses en République démocratique du Congo, avec un focus sur différents secteurs d’activités.

Pour Kinshasa, il y aurait des connexions anormales dans le chef de ces ONGs, et Félix Tshisekedi, président de la République, affirme avoir a été saisi par plusieurs rapports qui renseignent « une certaine dérive sécuritaire » dans ce secteur, surtout les ONGs humanitaires.

Au cours de la réunion du Conseil des ministres tenue vendredi 21 juillet, il a été dit que : “Face à cette situation, il est tout à fait indiqué que soit effectué un contrôle sur les Organisations Non Gouvernementales (ONG) exerçant leur objet social sur le territoire national en vue d’en attester la conformité de l’ensemble de leurs activités aux Lois et aux règlements en vigueur dans notre pays”.

Le compte-rendu du conseil des ministres fait par le porte-parole du gouvernement indiqué également que ce contrôle devrait porter notamment sur “la cohérence entre leurs rapports annuels relatifs aux 5 derniers exercices d’activités dans notre pays, accompagnés d’une synthèse soulignant l’évolution et les différences de performances d’une année à l’autre ainsi que les localisations exactes de leurs activités sur chacune des périodes sous examen ».

Et d’expliquer : “Il y a matière à relever qu’il est inadmissible qu’il existe des connexions anormales soit dans les sources de financement, soit dans la supervision de certaines ONG par du personnel expatrié ayant un passé militaire ou paramilitaire, qui donne matière à une suspicion légitime quant aux risques réels que certaines ONG, sous couvert d’activités humanitaires, s’adonnent ou contribuent à des actions de subversion sur le territoire national. C’est pourquoi, le Président de la République a instruit le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières, le Vice-Premier Ministre, Ministres des Affaires Etrangères, la Ministre d’Etat, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux ainsi que la Ministre d’Etat, Ministre du Plan, de travailler en Commission interministérielle afin de produire un rapport global sur la question”.

La République Démocratique du Congo compte plusieurs ONGs nationales et internationales. Les domaines d’intervention sont dans la plupart des cas “l’humanitaire, la santé (santé sexuelle et reproductive, lutte contre le VIH, la tuberculose…)

Ces organisations travaillent avec des personnels nationaux, supervisés à partir de leurs sièges à l’étranger, dont des équipes d’audit font le tour du pays pour discuter des actions entreprises et l’utilisation des fonds mis à leur disposition.

Makambo Bernetel

Les plus vus

Assemblée nationale : deuxième report de l’élection du bureau définitif 

Kinshasa, 17 mai 2024- Prévue pour ce 18 mai, l'élection du bureau définitif de l'Assemblée nationale est reportée à...

RDC-Lutte contre la prédation des finances publiques : ODEP renforce son mécanisme du contrôle citoyen

Kinshasa, 17 mai 2024- L'observatoire de la dépense publique (ODEP) a annoncé, vendredi 17 mai, au cours d'une conférence...

Foot – Eliminatoires Mondial 2026 : Des arbitres libyens et tunisiens aux commandes de deux prochains matchs de la RDC

Kinshasa, 17 Mai 2024 - Les officiels des matchs de la RDC pour la 3è et 4è journée comptant...

RDC-Medias: 30 jours de suspension infligés à l’émission Bosolo na Politik de Israël Mutombo

Kalemie, 17 mai 2024- Le conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC) a suspendu à titre conservatoire...

RDC: Plainte contre Rawbank et Airtel pour vol en bande organisée (Document)

Kinshasa, 17 mai 2024- Scène invraisemblable. La banque Rawbank et la société de télécommunication Airtel sont traduites en justice...