Guerre du M23 : Un député franco-congolais tacle de nouveau Paul Kagame

Goma, 27 juillet 2023- Malgré le cessez-le-feu observé dans les territoires de Rutshuru, Nyiragongo et Masisi, les rebelles du M23 continuent d’inquiéter la paisible population. Sur place, les rebelles soutenus par Kigali se livrent au pillage systématiquement des biens de la population et aux massacres des civils.

Ces actes violents ne laissent pas indifférents certains députés européens. C’est le cas Carlos Martens Bilongo. En séjour en République Démocratique du Congo (son pays d’origine), il a été reçu mercredi 26 juillet 2023 par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi Tshilombo.

A la cité de l’Union africaine, Tshisekedi et Bilongo Carlos ont été changé essentiellement sur les questions politiques, diplomatiques et sécuritaires. Très hostile au régime de Kagame, le député Français d’origine congolaise s’est de nouveau montré ferme dans son opinion.

Selon lui, la population française dont elle représente est très affectée par le soutien du Rwanda et Kagame aux rebelles du M23 en violations des règles repris par la charte de l’organisation des Nations-Unies (ONU).

“Nous avons beaucoup discuté de l’insécurité qui sévit dans la partie Est du pays. Je condamne cette agression de la RDC par le M23 soutenu par le Rwanda. La population française est très affectée par ça”, a fait savoir Carlos Martens Bilongo.

Et de poursuivre : “Le Président Tshisekedi est un père pour moi de par son âge et sa sagesse. On a aussi échangé sur notre vision politique. Pour moi, c’est nouveau de connaître les enjeux politiques au pays et de voir comment ça peut converger avec les intérêts français”.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...