RDC: CALCC, organisations et acteurs de la Société civile et mouvements citoyens haussent le ton contre l’intolérance politique

Beni, 02 août 2023- Laïcs Catholiques, organisations et acteurs de la Société civile, mouvements citoyens de la République Démocratique du Congo, (RDC) dénoncent dans une déclaration rendue publique, mercredi 02 août, la violation sous toutes ses formes “comme du jamais connue, dans les périodes antérieures aux processus électoraux au pays”. Dans ce document dont une copie est parvenue à Dépêche.cd, ces structures citent l’attentat à l’intégrité physique de Delly Sesanga, avec son cortège à Kananga, le samedi 29 juillet dernier, ainsi que l’incendie du dépôt de la CENI à Bukavu.

Alors qu’il y a des reculs graves dans la protection des personnes et de leurs biens, le pouvoir est dans l’autosatisfaction en présentant des avancées fictives, pendant que le peuple vit dans une psychose totale. Ces structures citent des enlèvements, l’assassinat de Chérubin Okende, des poursuites judiciaires contre des opposants dont Matata Ponyo.

Selon ce document, ces signaux précurseurs des mauvais augures sont à prendre au sérieux dans un contexte sécuritaire qui va de mal en pis. Ces structures regrettent qu’à moins de 5 mois des échéances électorales, le climat politique et social est délétère.

“L’avenir que tous voulait radieux s’assombrit le jour le jour. Le déni du respect de l’homme et de la liberté d’expression en va même jusqu’à dénigrer les hommes d’église à qui on refuserait de s’exprimer sur la souffrance de la population. Cas du récent ping-pong après les dénonciations de la léthargie sociale et politique lors de la 60ème assemblée plénière de la CENCO, qui a eu sa réponse à Mbuji-Mayi, de la part du chef de l’État”, lit-on dans ce document.

Ces structures invitent la population à se lever pour que la justice, le droit, la vérité, le bonheur du peuple soient des idéaux qui guident la gouvernance sociale et politique. Ces structures rappellent que dans un état qui se revendique de droit, la sécurisation de la population au-delà d’un droit à revendiquer, est plus une valeur Républicaine à exiger par tous les moyens légaux.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...

RDC-Sécurité: Peter Kazadi désireux d’une Police Nationale formée et respectueuse des droits de l’homme

Kinshasa 22 février 2024- Le Vice Premier Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières Peter Kazadi a procédé au...

Kinshasa : Champlin Ikulu recommande une exploitation positive de la jeunesse pour le développement du pays

Kinshasa, 22 février 2024- Natif de la commune de N'selé, située dans la partie Est de la ville de...

Kinshasa: L’interdiction aux motos de circuler au centre ville a occasionné la hausse du prix du transport en commun à Gombe

Kinshasa, le 21 Février 2024: Le transport en commun est devenu un casse-tête pour les habitants de la commune...

Kinshasa : L’odeur nauséabonde dégagée par une décharge publique à Delvaux ne fait pas bon ménage avec la population

Kinshasa, le 21 fevrier 2024 - La mauvaise odeur que dégage la décharge publique à Delvaux, dans la commune...