Journée de Genocost : A Kananga, le Vice-gouverneur Martin Makita réconforte les victimes de Kamuina Nsapu

Kinshasa, 4 août 2023- La population de la ville de Kananga au Chef-lieu de la province du Kasaï-Central a commémoré ce mercredi 02 août, la journée nationale dédiée aux victimes des conflits en République Démocratique du Congo.

Il s’agit d’une commémoration dictée par la loi fixant principes fondamentaux relatifs à la protection et à la réparation des victimes des violences sexuelles liées aux conflits et autres crimes contre la paix et la sécurité de l’humanité qui a institué cette journée placée sous le signe du pardon afin d’inscrire la nation dans un nouvel élan de poursuivre l’engagement de soutenir les victimes pour la recherche de la justice et la consolidation de la paix.

Le Kasaï-Central n’étant pas épargné à cause des affres de la milice Kamuina Nsapu qui ont endeuillé plusieurs familles et conduit aux viols et différentes formes de violations des droits humains, une cérémonie d’hommage a été organisée à la place de l’indépendance au centre-ville de Kananga.

Présidée par le Vice-gouverneur Martin Makita Mfuamba, cette cérémonie a été marquée par l’exposition des différentes images des victimes des massacres perpétrés à travers le pays dans le but de lancer un message interpellatif contre la violence sous toutes ses formes.

Le Chef de l’exécutif provincial ad-interim a déposé une gerbe des fleurs au nom de ceux qui ont perdu la vie dans ce contexte de violences avant de réconforter les victimes de la guerre de Kamuina Nsapu, réitérant l’engagement du Gouvernement provincial à accompagner le processus de réparation à travers la commission provincial Vérité, Justice et Réconciliation.

Organisée à travers le Fonds national de réparation des victimes (FONAREV), cette journée vise à rassembler les congolais dans une œuvre de mémoire et méditation, apporter satisfaction aux victimes en leur rappelant qu’elles ne seront jamais seules, envoyer un signal fort aux agresseurs et présenter des excuses publiques du fait pour l’Etat d’avoir failli à sa mission de protéger les citoyens.

Une journée qui a été accueillie avec joie par les victimes de Kamuina Nsapu qui ont une fois de plus réclamé justice pour tous les auteurs des atrocités qui leur ont été infligées pour que ce génocide ne se reproduise plus encore au Kasaï-Central et en RDC de manière générale.

Genocost qui signifie “Génocide à des fins économiques” rappelle notamment que les raisons du conflit et de la guerre imposée à la RDC sont d’ordre économique. Une guerre d’agression qui a ouvert la porte à des cycles de conflits répétés au cours desquels le viol a été utilisé pour semer la terreur, détruire le tissus social et contrôler les ressources.

David Saveur MIKOBI

Les plus vus

RDC: Judith Suminwa hausse le ton contre la vie ostentatoire et du luxe insolent des membres du gouvernement  

Kinshasa, 23 juillet 2024- La Première Ministre a exposé, ce lundi 22 juillet 2024, sur l’implémentation du Programme d’Actions...

Kinshasa : Le gouverneur Bumba va-t-en guerre contre le phénomène Kuluna, la criminalité et les embouteillages

Kinshasa, 23 juillet 2024- Le gouverneur Daniel Bumba Lubaki a présidé, lundi 24 juillet, le tout premier Conseil de...

Kinshasa : Daniel Bumba évalue en profondeur la coopération avec la Turquie sur le projet d’assainissement de la ville

Kinshasa, 23 juillet 2024- Le gouverneur Daniel Bumba Lubaki a reçu, lundi 22 juillet dans son cabinet de travail...

RDC: Corneille Nangaa sera jugé ce mercredi 24 juillet (Constant Mutamba)

Kinshasa, 22 juillet 2024- Le ministre d'Etat de la justice annonce à travers un communiqué signé ce lundi 22...

Procès Bukanga Lonzo : la Cour constitutionnelle renvoie l’audience au 11 novembre

Kalemie, 22 juillet 2024- Initialement prévue ce 22 juillet, l'audience du procès Bukanga Lonzo a été renvoyée par la...