SADC : “La Région de la SADC a atteint plusieurs jalons depuis sa création, dont nous pouvons être fiers“ (Félix Tshisekedi)

Kinshasa, 17 août 2023- Dans son discours tenu ce jeudi à l’occasion de la célébration de la journée de la SADC, Félix Tshisekedi, président sortant de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), a indiqué que la région connait une paix et une sécurité relativement stables, malgré les menaces récurrentes qui pèsent sur la sécurité de la RDC et du Mozambique.

Il a salué le leadership de Hage Geingob, président de la Namibie, qui dirige l’organe de coopération de la SADC en matière de politique, de défense et de sécurité ainsi que le dévouement démontré par le personnel de différentes structures régionales, qui assument une responsabilité cruciale et contribuent inlassablement à assurer que la région demeure paisible et stable.

“Depuis son établissement en 1980, la SADC a constamment démontré une solidarité et une volonté d’unité sans faille face aux nombreux défis auxquels la Région est confrontée. La Région connait une paix et une sécurité relativement stables, malgré les menaces récurrentes qui pèsent sur la sécurité de certains États membres de la SADC, dont la République démocratique du Congo et le Mozambique, où des groupes armés continuent de causer d’innombrables souffrances parmi les civils, en particulier les femmes et les enfants“, a-t-il déclaré.

Malgré certains défis, poursuit le président congolais, la région continue de bien se porter, comme le montre l’indice d’intégration régionale multidimensionnelle de la Commission de l’Union africaine, qui a attribué une note élevée à la SADC en matière d’intégration régionale, notamment en ce qui concerne l’intégration financière, infrastructurelle, commerciale et environnementale.

“En effet, en considérant là où en est la SADC aujourd’hui, je pense que les mots prononcés par un de nos pères fondateurs, feu le président M. Seretse Khama de la République du Botswana, qui, dans son allocution de clôture prononcée lors du Sommet historique de Mulungushi à Lusaka, en Zambie, où notre organisation régionale a été établie en 1980, sonnent encore juste : « Soit nous avançons ensemble, soit nous périssons ». En tant que Communauté régionale unie de 16 États membres, avec un produit intérieur brut combiné d’environ 720 milliards de dollars et une population totale de plus de 360 millions de personnes, dont 75 % sont des jeunes, nous disposons d’un marché dont le potentiel pour l’investissement et le développement économique est considérable. La Région de la SADC a atteint plusieurs jalons depuis sa création, dont nous pouvons être fiers. Permettez-moi de saisir cette occasion pour encourager les fonctionnaires des États membres de la SADC, y compris les ambassadeurs et les hauts-commissaires de la SADC dans le monde entier, ainsi que les médias, à intensifier leurs efforts pour mieux faire connaître la SADC, son rôle, son mandat et ses réalisations. La SADC est toujours d’actualité et le restera pour encore longtemps. Elle constitue le moyen dont nous disposons pour promouvoir l’intégration régionale, le développement économique et socio-politique de notre Communauté“, a-t-il indiqué.

Félix Tshisekedi a par ailleurs appelé les dirigeants régionaux à continuer à veiller à ce que la SADC émerge plus forte et plus résiliente de la crise provoquée par les catastrophes et les situations d’urgence car, a-t-il rappelé, les incertitudes et les risques pèsent toujours lourdement sur les économies des pays membres, avec une inflation élevée, une croissance faible et les effets du changement climatique qui affectent les vies et les moyens de subsistance.

Pour lui, il faut veiller sur les aspirations des citoyens de la SADC, à savoir le bien-être économique durable, la justice et la liberté. Cela signifie, pour Tshisekedi, que les dirigeants devront déployer sans relâche les énergies et canaliser les ressources vers la réalisation des aspirations des fondateurs de l’organisation régionale.

“Alors que nous commémorons la Journée de la SADC de 2023, réfléchissons tous aux progrès que nous avons accomplis en tant que Région afin que nos enfants puissent vivre dans une Région encore meilleure que celle que nous avons héritée de nos fondateurs. La joie de notre génération sera certainement encore plus immense le jour où des activités culturelles intégratrices, du genre « Miss SADC », « Jeux de la SADC“, accéléreront la fraternité entre nos enfants et nos petits enfants à travers nos frontières, dans une région entièrement pacifiée et prospère ».

La Rédaction

Les plus vus

RDC : “La taille du gouvernement sera réduite” (Bahati après échange avec Judith Suminwa)

Kinshasa, 15 avril 2024- L'autorité morale du regroupement AFDC-A Modeste Bahati est d'accord avec la Première Ministre Judith Tukula...

Formation du gouvernement Suminwa : “Ceux qui auront la chance d’être nommés qu’ils réfléchissent sur la manière de répondre aux défis énormes dans un...

Kinshasa, 16 avril 2024 - Vital Kamerhe et ses deux regroupements politiques (A/A UNC et A/VK2018) ont été reçus,...

Formation du gouvernement : Judith Suminwa consulte jusqu’au 19 avril

Kinshasa, 15 avril 2024 : La première ministre de la République démocratique du Congo, Judith Suminwa Tuluka poursuit ses...

Dossier Cardinal Ambongo : “Personne ne peut empêcher le Cardinal de dénoncer les maux qui rongent notre pays” (Martin Fayulu)

Kinshasa, 15 avril 2024 : Empêché d'accéder au salon VIP de l'aéroport international de Ndjili, dimanche 14 avril 2024,...

Crime passionnel : Un ancien vice-ministre du gouvernement FCC-CACH aux arrêts

Kinshasa, 15 avril 2024- Moussa Mondo, ancien vice-ministre des hydrocarbures a passé nuit entre les mains de service de...