RDC – Procès Bukanga-Lonzo : “Matata Ponyo va se présenter devant les juges dès que toutes les irrégularités procédurales seront dégagées” (Avocat)

Kinshasa, 22 août 2023- Avec l’absence du prévenu Augustin Matata Ponyo, se trouvant à Kindu au Maniema, et représenté par ses avocats, le procès Bukanga-Lonzo a été renvoyé au 4 septembre prochain suite à un problème de citation à prévenu.

Pour Me Benoît Onyemba, avocat du sénateur Augustin Matata Ponyo, affirme que son client ne peut pas bouder la justice congolaise, et va se présenter devant les juges dès que toutes les irrégularités procédurales seront dégagées.

“Matata est la personne qui a toujours voulu collaborer avec la Justice. Vous vous rappelez qu’il était à l’étranger quand il a appris qu’il y a une procédure déclenchée contre sa personne, il est venu. Si les verrous liés à la procédure sont levés, Mr Matata va se présenter et va partir d’ici libre parce qu’il ne se reproche de rien sur la gestion par rapport à ce parc agro-industriel de Bukanga Lonzo”, a-t-il déclaré.

Me Benoît Onyemba reste pourtant nostalgique : “nous n’avons pas oublié que la Cour s’est déjà prononcée dans cette cause sous RP001. Nous avons entendu une panoplie d’arguments relatifs au revirement jurisprudentiel. Nous allons bien nous livrer à cet exercice scientifique pour qu’on nous dise à quel moment il y a jurisprudence et à quel moment il y a revirement jurisprudentiel. Il faut qu’on nous dise aussi la portée de l’article 168 dans notre Constitution”.

Et d’ajouter : “Après avoir attendu pendant 4 heures, la Cour a estimé que Mr Matata Ponyo n’a pas été atteint régulièrement. Ici, nous dénonçons cette pratique malencontreuse de nos greffiers qui vont se déposer chez des personnes tierces, de demander au bourgmestre de faire une note pour que la Cour soit déclarée saisie à l’égard de Mr Matata. Et la Cour a estimé qu’au regard de la saisine qui a été irrégulière, elle a dû renvoyer l’affaire à deux semaines pour permettre à Mr Matata de se présenter en toute régularité. La procédure pour être saisie, elle est connue. C’est le Droit positif congolais qui le dit. Vous avez un exploit et le greffier sait à qui s’adresser. S’il ne sait pas atteindre ni la personne, ni un serviteur, encore moins quelqu’un qui est lié à la personne au premier ou second degré, il y a une note d’opj qu’on fait. On a constaté qu’il y a une pratique malencontreuse à vouloir se déposer chez le bourgmestre et celui-ci fait une note en violation de la loi pour exiger que Monsieur Matata soit saisi”.

La Rédaction

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...