Sports : L’organisation des activités aux stades des Martyrs et Tata Raphaël interdite jusqu’à nouvel ordre (Ministère des Sports)

Kinshasa, 22 Août 2023 – Toute activité de quelque nature que ce soit, est interdite d’avoir lieu aux stades des Martyrs et Tata Raphaël de Kinshasa. C’est la grande décision émanant du ministère des sports et loisirs.

A travers une notification, dont une copie est parvenue à Dépêche.cd, l’instance supérieure qui gère les sports en RDC a fait savoir que ce stade ne doit plus recevoir les activités de toutes natures jusqu’à la fin des travaux de réhabilitation.

Il vous est demandé de n’organiser aucune activité de quelque nature que ce soit dans les installations sportives, étant donné que ces infrastructures sont en cours de réhabilitation pour leur conformité aux standards exigés par les instances sportives internationales”, notifie le ministère des sports et loisirs aux administrateurs gestionnaires de ces enceintes sportives de la capitale kinoise.

Alors que bon nombre des matchs du championnat national ont été programmés dans ces deux stades, cela étant dit, les organisateurs sont dans l’obligation de délocaliser ces rencontres au terrain du centre Kurara Mpova.

Roland MAKIESE

Les plus vus

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...

RDC-Sécurité: Peter Kazadi désireux d’une Police Nationale formée et respectueuse des droits de l’homme

Kinshasa 22 février 2024- Le Vice Premier Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières Peter Kazadi a procédé au...

Kinshasa : Champlin Ikulu recommande une exploitation positive de la jeunesse pour le développement du pays

Kinshasa, 22 février 2024- Natif de la commune de N'selé, située dans la partie Est de la ville de...

Kinshasa: L’interdiction aux motos de circuler au centre ville a occasionné la hausse du prix du transport en commun à Gombe

Kinshasa, le 21 Février 2024: Le transport en commun est devenu un casse-tête pour les habitants de la commune...

Kinshasa : L’odeur nauséabonde dégagée par une décharge publique à Delvaux ne fait pas bon ménage avec la population

Kinshasa, le 21 fevrier 2024 - La mauvaise odeur que dégage la décharge publique à Delvaux, dans la commune...