Sud-Kivu : Une structure de la société civile condamne l’indifférence des autorités face à la recrudescence des tueries 

Bukavu, 27 août 2023- Depuis un certain temps la gouvernance sécuritaire paraît intenable par les autorités politico-administratives et sécuritaires dans la ville de Bukavu.

En plus d’attaques et des cas de justice populaire, la ville fait face à la recrudescence des cas corps sans vie jetés par les bourreaux jusque-là inconnus.

Le récent cas est celui d’un jeune homme retrouvé mort, samedi 26 août, sur le tronçon Place de l’indépendance – Lycée Wima dans la commune de Kadutu.

La découverte de ce corps s’ajoute à plusieurs autres enregistrés en l’espace de deux semaines dont le nombre s’élèverait déjà à 7.

Face à cela la Nouvelle Dynamique de la Société Civile (NDSCI) Chunvi ya Congo condamne avec véhémence cette criminalité urbaine et déplore l’inefficacité des autorités politico-administratives et sécuritaires dans la réduction voire l’éradication de ce phénomène qui est en train de ravager des paisibles citoyens.

“Bien que des patrouilles nocturnes soient régulièrement menées conjointement par la PNC et les FARDC, ses performances à élucider les auteurs de ces crimes demeurent un souci majeur à la population de Bukavu. Le cas contraire, ils seraient compris des complices d’autant plus qu’ils auraient falli lamentablement à la mission régalienne de leurs services”, a déclaré le rapporteur provincial de la NDSCI.

Les auteurs des tueries des personnes dans la ville de Bukavu sèment la terreur dans le chef des habitants qui crient à l’implication du gouvernement pour mettre fin à cette tragédie.

Salomon MUBASI

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...