Beni : Les tradi-praticiens appellent la population à faire confiance à la médecine traditionnelle

Beni, 31 août 2023- La Journée africaine de la médecine traditionnelle a été célébrée ce jeudi 31 août. Cette journée célébrée depuis deux décennies a été instaurée afin de reconnaître la contribution essentielle de la médecine traditionnelle à la santé et au bien-être de plusieurs générations d’Africains sur le continent.

En ville de Beni, cette journée n’est pas passée inaperçue ; les tradi-praticiens se sont retrouvés dans un cadre d’échange pour réfléchir autour du thème : “une terre, une famille, un avenir, choisi pour cette année”.

Lors de cette célébration, Mika Paluku Shabani, l’un des tradi-praticiens de la ville contacté par dépêche.cd, a profité de cette occasion pour appeler la population à faire confiance à cette médecine traditionnelle.

La médecine traditionnelle est celle qui a été initiée par Dieu, à partir de nos aïeux. Celle-ci traite des plantes et d’autres éléments naturels. La médecine traditionnelle apporte une longévité de la vie, puisqu’elle guéri et construit le corps. Nos aïeux ont vécu longtemps à base de cette médecine. La particularité aujourd’hui, c’est que cette médecine est aujourd’hui organisée. Nous appelons la population à avoir confiance à cette médecine, mais attention n’allez pas chez les charlatans ambulant. Il faut vous rendre dans une structure traditionnelle bien connue en ville de Beni”, a-t-il déclaré à dépêche.cd.

Cette journée a été célébrée sous le thème internationale : “Deux décennies de la Journée africaine de la médecine traditionnelle : progrès accomplis vers la réalisation de la couverture sanitaire universelle en Afrique”.

Ce thème offre l’occasion de réfléchir sur les progrès accomplis pour que la médecine traditionnelle africaine ait la place qu’elle mérite dans les systèmes nationaux de santé.

En Afrique, depuis des siècles, la médecine traditionnelle constitue une source de soins de santé fiables, acceptables et accessibles à un coût abordable pour les populations. Selon l’OMS, jusqu’à ce jour, 80 % de la population du continent dépend de la médecine traditionnelle pour répondre à ses besoins sanitaires essentiels.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

RDC : Le gouvernement Suminwa bientôt en séminaire de renforcement des capacités

Kinshasa, 17 juin 2024 : Lors de la toute première réunion du Conseil des ministres, autour du Chef de...

RDC: Reconduit au gouvernement, Guy Loando et la nouvelle notabilité de la Tshuapa témoignent une gratitude sincère envers Félix Tshisekedi 

Kinshasa 15 juin 2024- La ville-province de Kinshasa a résonné des échanges passionnés entre Guy Loando, Ministre d’Etat, Ministre...

RDC : Les Sénateurs appelés à choisir entre la majorité parlementaire ou l’opposition avant ce mercredi

Kinshasa, 17 juin 2024 : Avant l'adoption du règlement intérieur et de l'élection du bureau définitif, le bureau d'âge...

Kasaï Central : Un député provincial sollicite la délocalisation du cimetière de Kananga

Kananga, 17 juin 2024- Le député provincial Pierre Sosthene Kambidi a, au cours d'une plénière tenue vendredi 14 juin,...

Kasaï Central : Des poursuites judiciaires recommandées contre l’ancien Gouverneur John Kabeya après une mission d’enquête à la DGRKAC

Kananga, 17 juin 2024- L'Assemblée provinciale du Kasaï Central a résolu de mettre en accusation l'ancien Gouverneur John Kabeya...