Élections 2023: Déclaré candidat de la “Rupture”, Constant Mutamba postule à la présidentielle 

Kinshasa, 11 septembre 2023- Comme promis, Constant Mutamba, candidat à l’élection présidentielle de 2023, a effectivement, postulé, samedi 9 août, jour de l’ouverture du bureau de réception et de traitement des candidatures, au siège de la CENI, à Kinshasa.

Cet acteur politique qui incarne le leadership de l’opposition républicaine a déclaré à la presse au sortir de son exercice civique que la RDC a besoin de la rupture avec ce régime remplit des mêmes visages et mêmes idées.

“Je suis le candidat du peuple et de la jeunesse congolaise dans son ensemble. Je suis le candidat de la rupture. Le peuple s’est mobilisé et a cotisé pour que je paie la caution afin que je le représente à l’élection présidentielle. Le peuple est fatigué des mêmes visages, des mêmes idées, des mêmes projets et des mêmes noms. Le peuple congolais a besoin de la rupture”, a-t-il déclaré.

Prêchant également pour le rajeunissement de la classe politique, Constant Mutamba a également décliné quelques points majeurs de son plan de société.

Celui-ci prend en priorité l’aspect sécuritaire avec notamment pour but de ramener la paix dans la partie Est de la République démocratique du Congo. De ce fait, il a promis une fois élu de faire la guerre au Rwanda et d’arrêter son président Paul Kagame qu’il accuse cope auteur de la déstabilisation de cette région.

“Nous voulons rompre avec l’insécurité dans l’Est du pays. Une fois élu président de la République, notre priorité sera de faire arrêter Monsieur Paul Kagame. Nous allons faire la guerre au Rwanda et nous l’annexerons comme la 27è province de notre pays”, a-t-il avancé.

Aussi, le président national du regroupement politique “Dynamique progressiste révolutionnaire” (DYPRO) a déclaré de mener une guerre sans merci contre la corruption et les délits financiers.

Pour cela, il compte instaurer un parquet économique dédié à la traque des délinquants financiers et des responsables de la corruption. A l’en croire, cette initiative vise à renforcer l’État de droit et à garantir que les ressources du pays soient utilisées de manière transparente et au profit de tous les Congolais.

Il compte aussi asseoir sa politique gouvernementale autour du secteur minier. Pour cela, il a indiqué effectuer des réformes en vue de permettre aux congolais de jouir de leurs ressources.

La rédaction 

Les plus vus

RDC : Le gouvernement Suminwa bientôt en séminaire de renforcement des capacités

Kinshasa, 17 juin 2024 : Lors de la toute première réunion du Conseil des ministres, autour du Chef de...

RDC: Reconduit au gouvernement, Guy Loando et la nouvelle notabilité de la Tshuapa témoignent une gratitude sincère envers Félix Tshisekedi 

Kinshasa 15 juin 2024- La ville-province de Kinshasa a résonné des échanges passionnés entre Guy Loando, Ministre d’Etat, Ministre...

RDC : Les Sénateurs appelés à choisir entre la majorité parlementaire ou l’opposition avant ce mercredi

Kinshasa, 17 juin 2024 : Avant l'adoption du règlement intérieur et de l'élection du bureau définitif, le bureau d'âge...

Kasaï Central : Un député provincial sollicite la délocalisation du cimetière de Kananga

Kananga, 17 juin 2024- Le député provincial Pierre Sosthene Kambidi a, au cours d'une plénière tenue vendredi 14 juin,...

Kasaï Central : Des poursuites judiciaires recommandées contre l’ancien Gouverneur John Kabeya après une mission d’enquête à la DGRKAC

Kananga, 17 juin 2024- L'Assemblée provinciale du Kasaï Central a résolu de mettre en accusation l'ancien Gouverneur John Kabeya...