Élections 2023: Déclaré candidat de la “Rupture”, Constant Mutamba postule à la présidentielle 

Kinshasa, 11 septembre 2023- Comme promis, Constant Mutamba, candidat à l’élection présidentielle de 2023, a effectivement, postulé, samedi 9 août, jour de l’ouverture du bureau de réception et de traitement des candidatures, au siège de la CENI, à Kinshasa.

Cet acteur politique qui incarne le leadership de l’opposition républicaine a déclaré à la presse au sortir de son exercice civique que la RDC a besoin de la rupture avec ce régime remplit des mêmes visages et mêmes idées.

“Je suis le candidat du peuple et de la jeunesse congolaise dans son ensemble. Je suis le candidat de la rupture. Le peuple s’est mobilisé et a cotisé pour que je paie la caution afin que je le représente à l’élection présidentielle. Le peuple est fatigué des mêmes visages, des mêmes idées, des mêmes projets et des mêmes noms. Le peuple congolais a besoin de la rupture”, a-t-il déclaré.

Prêchant également pour le rajeunissement de la classe politique, Constant Mutamba a également décliné quelques points majeurs de son plan de société.

Celui-ci prend en priorité l’aspect sécuritaire avec notamment pour but de ramener la paix dans la partie Est de la République démocratique du Congo. De ce fait, il a promis une fois élu de faire la guerre au Rwanda et d’arrêter son président Paul Kagame qu’il accuse cope auteur de la déstabilisation de cette région.

“Nous voulons rompre avec l’insécurité dans l’Est du pays. Une fois élu président de la République, notre priorité sera de faire arrêter Monsieur Paul Kagame. Nous allons faire la guerre au Rwanda et nous l’annexerons comme la 27è province de notre pays”, a-t-il avancé.

Aussi, le président national du regroupement politique “Dynamique progressiste révolutionnaire” (DYPRO) a déclaré de mener une guerre sans merci contre la corruption et les délits financiers.

Pour cela, il compte instaurer un parquet économique dédié à la traque des délinquants financiers et des responsables de la corruption. A l’en croire, cette initiative vise à renforcer l’État de droit et à garantir que les ressources du pays soient utilisées de manière transparente et au profit de tous les Congolais.

Il compte aussi asseoir sa politique gouvernementale autour du secteur minier. Pour cela, il a indiqué effectuer des réformes en vue de permettre aux congolais de jouir de leurs ressources.

La rédaction 

Les plus vus

Nord-Kivu : La PNC Beni promet de faire respecter la mesure interdisant la circulation des véhicules à vitres teintées

Beni, 22 février 2024- Le Gouverneur militaire du Nord-Kivu a décidé d'interdire pour des raisons sécuritaires de ses administrés,...

RDC-Sécurité: Peter Kazadi désireux d’une Police Nationale formée et respectueuse des droits de l’homme

Kinshasa 22 février 2024- Le Vice Premier Ministre de l'Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières Peter Kazadi a procédé au...

Kinshasa : Champlin Ikulu recommande une exploitation positive de la jeunesse pour le développement du pays

Kinshasa, 22 février 2024- Natif de la commune de N'selé, située dans la partie Est de la ville de...

Kinshasa: L’interdiction aux motos de circuler au centre ville a occasionné la hausse du prix du transport en commun à Gombe

Kinshasa, le 21 Février 2024: Le transport en commun est devenu un casse-tête pour les habitants de la commune...

Kinshasa : L’odeur nauséabonde dégagée par une décharge publique à Delvaux ne fait pas bon ménage avec la population

Kinshasa, le 21 fevrier 2024 - La mauvaise odeur que dégage la décharge publique à Delvaux, dans la commune...