Guerre au Nord-Kivu : la RDC accuse le Rwanda de créer des faux groupes se réclamant “Wazalendo”

Kinshasa, 11 septembre 2023- Le gouvernement congolais accuse le Rwanda, de créer des faux groupes se réclamant “Wazalendo”, dans la province du Nord-Kivu. La révélation a été faite par le ministre de la défense congolaise Jean Pierre Bemba Gombo.;C’était lors de la 112e réunion du conseil des ministres.

A en croire le compte rendu de cette réunion tenue vendredi 8 septembre, le VPM, ministre de la Défense nationale et anciens combattants a indiqué qu’hormis les incidents malheureux survenus le 30 août 2023 à Goma, la situation sécuritaire dans la province du Nord-Kivu reste marquer entre autres par la création par le Rwanda des faux groupes se revendiquant aussi Wazalendo et des massacres perpétrés et répétés par le M23-RDF à Tongo contre les populations hostiles à leur présence.

Ce dernier temps, les déplacés de la guerre d’agression imposée à la RDC par le Rwanda, sous couvert du M23, cantonnés dans plusieurs camps, tout autour de Goma (Nord-Kivu), parcourent des moments difficiles en cette période pluvieuse. Selon nos confrères d.ACTUALITE.CD, leurs abris sont dans un état de délabrement très avancé. Les eaux de pluie inondent les abris et poussent plusieurs ménages à passer la nuit à la belle étoile.

Il y a lieu de noter que les Wazalendo sont des jeunes regroupés en groupe d’autodéfense. Wazalendo, signifie littéralement “patriotes” en swahili. Cette appellation est attribuée aux jeunes qui se réunissent désormais dans presque chaque localité du Nord-Kivu depuis la résurgence de la rébellion du M23 en janvier 2022. Ces derniers combattent et ne constituent pas un groupe armé avec des but politiques comme le seraient d’autres dans la région, selon plusieurs sources.

Dans le même chapitre, la situation sécuritaire dans la province de l’Ituri, a été également abordée dans l’intervention du VPM, ministre de la défense nationale et anciens combattants. D’après le compte rendu, la situation dans cette province reste marquée par des affrontements des activités criminelles et des tensions entre différents groupes causant des pertes en vies humaines ainsi que des destructions matérielles.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

RDC: Kinshasa abrite le quatrième atelier sur l’étude du potentiel agricole de la RDC

Kinshasa, 18 juin 2024- Le Ministre d'État, Ministre de l'Aménagement du Territoire, Maître Guy Loando a officiellement ouvert le...

RDC : Jacquemain Shabani échange avec les responsables de différents services de sécurité nationale

Kinshasa, 18 juin 2024 : Le Vice-Premier Ministre, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité, de la Décentralisation et des...

RDC – Dossier émoluments des députés : Martin Fayulu exige la suppression des deux rubriques cachées sous le poste “Fonds spécial d’intervention”

Kinshasa, 18 juin 2024 : Après la mise au point de Vital Kamerhe, président de l'Assemblée nationale, sur les...

RDC : La MOE CENCO-ECC appelle à l’organisation des états généraux des élections

Kinshasa, 18 juin 2024- Dans son rapport sur le cycle électoral 2019-2023 publié lundi 18 juin, la mission d'observation...

RDC : “Le cumul des candidatures a instauré des oligarchies familiales dans la gestion des affaires publiques” (CENCO-ECC)

Kinshasa, 18 juin 2024- Toujours dans son rapport sur le processus électoral 2018-2023, la Mission d'observation électorale CENCO-ECC a...