Nord-Kivu-Sécurisation du processus électoral : La Monusco forme près de 2.000 policiers à Beni

Beni, 10 Septembre 2023- Il s’est ouvert depuis vendredi 8 septembre 2023 à Oicha, une session de formation de 1730 éléments de la Police nationale congolaise (PNC) dont 700 d’Oicha et 1000 pour la ville et territoire de Beni. Ces policiers sont formés par la mission des nations unies pour la stabilisation de la RDC, dans l’objectif de renforcer des capacités opérationnelles de la police en matière d’intervention et de sécurisation du processus électoral dans le respect du cadre légal et des libertés publiques.

Cette formation qui rentre dans le cadre des préparatifs en vue de la sécurisation du processus électoral en cours au pays, se déroulera pendant 3 mois, soit de septembre à novembre 2023.

Pendant cette période des policiers de la Monusco formeront ou recycleront ces agents de la police congolaise en maintien et rétablissement de l’ordre public (MROP), mais également en gestes et techniques professionnels d’intervention (GTPI). Également, ils apprendront à assimiler les diverses techniques de défense et d’interpellation ;
Intervenir avec discernement en préservant l’intégrité physique des personnes interpellées ; adopter un comportement professionnel respectueux des droits de l’Homme
Et aussi, d’avoir la maitrise de soi en toutes circonstances.

Cette formation se déroulera Avec une fréquence de trois séances par semaine. La formation concerne toutes les unités d’intervention et départementale de la PNC.

Cette formation arrive à point nommé, car nous en avions besoin, à ce moment précis où le pays s’apprête à aller aux élections. C’est important d’outiller nos policiers en certaines pratiques, telles que la gestion d’une foule hostile, les meetings politiques et les possibles débordements que ceux-ci peuvent engendrer entre candidats ou leurs sympathisants… C’est important pour nous qui faisons de la police de proximité, qui est près des habitants, et ces derniers ne sont pas nos ennemis. Oui, cette formation va nous être utile pour la sécurisation des prochaines élections dans notre district”, a déclaré le commissaire supérieur Michel Mbala, commandant de la Police nationale congolaise (PNC) du District d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni.

Les périodes électorales étant généralement sources de tensions et de joutes de toutes sortes, elles conduisent parfois à la violence entre candidats ou leurs sympathisants. La région de Beni n’y échappe pas. Depuis l’annonce du dépôt des candidatures par la Commission nationale électorale indépendante CENI pour les élections prévues en décembre prochain, il s’observe déjà une certaine effervescence au sein du microcosme politique local. Il en résulte une fébrilité qui s’empare des différentes couches de la population.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Sud-kivu : A peine ouverte, l’assemblée provinciale lance la session 2024

Bukavu, 26 février 2024- La nouvelle assemblée provinciale du Sud-kivu a tenue sa première plénière samedi 24 février 2024. Ce,...

Guerre du M23 : le Pape François s’inquiète de l’escalade des violences dans l’Est de la RDC

Bukavu, 26 février 2024- Le Pape François a exprimé ses inquiétudes face à l'escalade des violences dans l'Est de...

RDC : La demande des plaques d’immatriculation des véhicules se fera désormais en ligne (Ministère des finances)

Bukavu, 26 février 2024- Dans un communiqué rendu public dimanche 25 février 2024, le ministère national des finances a...

Namibie : Félix Tshisekedi et Joseph Kabila aux obsèques de l’ex Président Dr Hage Geingob à Windhoek

Kananga, 24 février 2024- Le Chef de l'Etat congolais Félix Tshisekedi a participé ce vendredi 24 février 2024 aux...

Ituri : 3 rebelles ADF capturés à Mambasa

Bunia, 24 février 2024- Trois éléments du groupe rebelle ADF ont été capturés lors d'une patrouille de combat menée...