Nord-Kivu-Sécurisation du processus électoral : La Monusco forme près de 2.000 policiers à Beni

Beni, 10 Septembre 2023- Il s’est ouvert depuis vendredi 8 septembre 2023 à Oicha, une session de formation de 1730 éléments de la Police nationale congolaise (PNC) dont 700 d’Oicha et 1000 pour la ville et territoire de Beni. Ces policiers sont formés par la mission des nations unies pour la stabilisation de la RDC, dans l’objectif de renforcer des capacités opérationnelles de la police en matière d’intervention et de sécurisation du processus électoral dans le respect du cadre légal et des libertés publiques.

Cette formation qui rentre dans le cadre des préparatifs en vue de la sécurisation du processus électoral en cours au pays, se déroulera pendant 3 mois, soit de septembre à novembre 2023.

Pendant cette période des policiers de la Monusco formeront ou recycleront ces agents de la police congolaise en maintien et rétablissement de l’ordre public (MROP), mais également en gestes et techniques professionnels d’intervention (GTPI). Également, ils apprendront à assimiler les diverses techniques de défense et d’interpellation ;
Intervenir avec discernement en préservant l’intégrité physique des personnes interpellées ; adopter un comportement professionnel respectueux des droits de l’Homme
Et aussi, d’avoir la maitrise de soi en toutes circonstances.

Cette formation se déroulera Avec une fréquence de trois séances par semaine. La formation concerne toutes les unités d’intervention et départementale de la PNC.

Cette formation arrive à point nommé, car nous en avions besoin, à ce moment précis où le pays s’apprête à aller aux élections. C’est important d’outiller nos policiers en certaines pratiques, telles que la gestion d’une foule hostile, les meetings politiques et les possibles débordements que ceux-ci peuvent engendrer entre candidats ou leurs sympathisants… C’est important pour nous qui faisons de la police de proximité, qui est près des habitants, et ces derniers ne sont pas nos ennemis. Oui, cette formation va nous être utile pour la sécurisation des prochaines élections dans notre district”, a déclaré le commissaire supérieur Michel Mbala, commandant de la Police nationale congolaise (PNC) du District d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni.

Les périodes électorales étant généralement sources de tensions et de joutes de toutes sortes, elles conduisent parfois à la violence entre candidats ou leurs sympathisants. La région de Beni n’y échappe pas. Depuis l’annonce du dépôt des candidatures par la Commission nationale électorale indépendante CENI pour les élections prévues en décembre prochain, il s’observe déjà une certaine effervescence au sein du microcosme politique local. Il en résulte une fébrilité qui s’empare des différentes couches de la population.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

RDC: La Première Ministre salue les 11 innovations des génies congolais pour booster le Programme d’Actions du Gouvernement

Kinshasa, 24 juin 2024- La Première Ministre Judith Suminwa a procédé, ce lundi 24 juin 2024, à la clôture...

Exetat 2024: Plus de 15.000 candidats prennent part aux épreuves à la province éducationnelle de l’Ituri 1

Bunia, 24 juin 2024- Le lancement de la session ordinaire de la 57è édition des épreuves de l'examen d'Etat...

Exetat : Plus de 25.000 candidats dont 34% de filles participent à la session ordinaire dans la province éducationnelle Kasaï Central 1

Kananga, 24 juin 2024- Le Vice Gouverneur de la province du Kasaï Central a lancé, lundi 24 juin, les...

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire lance l’Examen d’Etat dans un contexte particulier

Goma, 24 juin 2024 - Le Gouverneur militaire ad intérim du Nord-Kivu, le Général Major Peter Cirimwami Nkuba a...

UNIKIN : “Réviser et Adapter la Constitution à la psychologie de son peuple, revitalise et protège son système politique” (Pr Esambo et Omeonga)

Kinshasa 24 juin 2024 : La faculté de droit public interne (DPI) de l’Université de Kinshasa Unikin) a organisé...