Carnage à Goma: Enfin, les victimes enterrées au cimetière Makao

Goma, 19 septembre 2023- Après plus de 15 jours, les victimes du carnage survenu dans le quartier Ndosho, à l’Ouest de la ville touristique de Goma, au Nord-Kivu (RDC) ont été enterrées la soirée de lundi 18 septembre 2023, au cimetière Makao.

Selon plusieurs sources, cet enterrement est intervenu après des échanges entre le Vice-premier Ministre et Ministre de l’intérieur et des affaires coutumières, Peter Kazadi en séjour à Goma et les familles des victimes.

Au Gouvernorat de la province, Peter Kazadi a indiqué que sur 57 personnes enterrées, il n’a reçu que les familles d’une quarantaine qui, par la suite, ont été assistés par le gouvernement congolais.

Par la même occasion, le patron de l’intérieur croit aux procès qui se déroulent à la cour militaire du Nord-Kivu où cinq militaires dont deux hauts officiers comparaissent dans la répression de la manifestation organisée par la secte dite “Wazalendo”.

“Le Gouvernement a pris en charge les obsèques des victimes et à remis une enveloppe à chaque famille. Le même gouvernement est toujours attentif aux résultats du procès en cours qui vise à établir les responsabilités autour des évènements du 30 août dernier”, a fait savoir Peter Kazadi, devant la Presse locale.

En outre, le Gouvernement poursuit l’assistance des blessés qui restent éparpillés dans différentes structures sanitaires de Goma.

Magloire TSONGO

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...