RDC-Dialogue exigé par le M23: Félix Tshisekedi signe et persiste : “Il ne leur sera jamais accordé”

Kinshasa, 20 septembre 2023- Sans mâcher ses mots, Félix Tshisekedi a dit haut et à intelligible voix que la RDC n’accordera jamais le dialogue exigé par le groupe terroriste M23.

S’adressant à la tribune des Nations-Unies unies en sa 78 assemblée générale, mercredi 20 septembre, le commandant suprême des forces armées de la RDC a également accusé cette force négative de fouler au pied les engagements pris par les Chefs d’État de la région.

“Ce groupe supplétif du Rwanda ne respecte aucun des engagements conclus par les chefs d’état de la région dans le cadre de processus de Luanda et de Nairobi. En effet, nos seulement, il n’ont pas quitté les positions conquises mais ils continuent à massacrer la population civile et refusent le pré cantonnement et cantonnement et exigeant le dialogue qui ne leur sera jamais accordé”, a martelé Félix Tshisekedi

Parmi les pistes de résolution de cette crise sécuritaire imposée à la RDC dans sa partie Est par le Rwanda, Félix Tshisekedi a indiqué que son gouvernement attend voir ce sujet être porté de manière particulière lors du prochain conseil de sécurité de cette organisation.

“Le gouvernement congolais attend de la prochaine réunion de conseil de sécurité qu’il accorde une attention toute particulière à sa requête et qu’il soit constructif dans la gestion de processus délicat et laborieux de paix dans notre paix”.

Par ailleurs, il a recommandé aux nations unies de sanctionner toute personne reconnue comme auteur, co-auteur et complice de crimes matériels et intellectuels, de crimes de guerres et contre l’humanité ainsi que de violation grave de droit de l’homme sur le sol congolais.

Entre-temps, il a salué l’option prise par les USA de couper son soutien militaire avec le Rwanda tout en invitant les autres nations à lui emboîter le pas.

La RDC espère que les autres états suivront ce bon exemple montré par les USA de soutien commune contre l’impunité et au triomphe des idéaux de justice et de solidarité entre les peuples”.

Signalons que c’est depuis plus d’une année que la RDC vit la résugence de ce groupe rebelle. Lors de la présentation du livre blanc dans son volume II, il a été indiqué que ce groupe rebelle a causé plusieurs dégâts humains et matériels tels que la destruction de plus de 300 écoles. De même, il a causé de plus 8 millions de manque à gagner à la RDC.

Cette situation s’ouvre également malgré la présence de la force régionale de l’EAC dont le mandat a été prorogé pour une troisième fois jusqu’en décembre.

Cédric BEYA

Les plus vus

Kasaï Central : Élu Vice président de l’Assemblée provinciale, Papy Noël Kanku appelle à l’unité de tous les élus provinciaux

Kinshasa, 20 Avril 2024 - Le Vice président de la Fédération nationale des Jeunes de l'Union pour la nation...

RDC : ”On est ici pour mettre définitivement en place la paix, sécurité dans tout l’Ituri” (Jean-Pierre Bemba)

Bunia, le 19 avril 2024- Le vice-premier ministre, ministre de la Défense, Jean-Pierre Bemba est arrivé vendredi dernier en...

Sud-kivu-Retrait de la Monusco : La base de Bunyakiri léguée aux FARDC

Bukavu, le 19 avril 2024- La Mission des Nations-unies pour la stabilisation du Congo (Monusco) a procédé ce vendredi...

Humiliation du cardinal Ambongo: Les laïcs des confessions religieuses interpellent le gouvernement

Kalemie le 19 avril 2024- La coalition citoyenne des laïcs œucumeniques de toutes les confessions religieuses, mouvements citoyens, organisations...

Succession des pluies à Kinshasa : Des habitants de Kintambo crient au secours

Kinshasa, le 19 avril 2024- Les pluies qui se sont succédées à Kinshasa ont causé plusieurs dégâts matériels dans...