RDC : Situation catastrophique pour des millions de personnes et le système de santé dans l’Est du pays (OMS)

Beni, 23 septembre 2023- L’organisation Mondiale de la Santé (OMS), a alerté dans un communiqué vendredi 22 Septembre 2023, que la crise dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) dévaste la vie de millions de personnes et met le système de santé au bord du gouffre. Dans ce document publié sur son site officiel, cette organisation mondiale s’inquiète de la hausse de la violence due aux conflits armés et aux affrontements intercommunautaires, avec des villages entiers réduits en cendres, mais aussi des déplacements forcés, laissant des millions de personnes dans des conditions précaires, sans abri, sans nourriture et sans moyens de survie.

L’Oms indique que des inondations et des glissements de terrain dévastateurs entravent encore davantage l’acheminement de l’aide.

Tous ces facteurs augmentent le risque d’épidémies mortelles de rougeole, de choléra, de malaria, de COVID-19, de polio, de méningite, de variole et de peste”, a détaillé depuis la capitale congolaise, Kinshasa et lors d’un point de presse à Genève, Dr Boureima Hama Sambo, Représentant de l’OMS.

Depuis le début de l’année 2023 et jusqu’au 10 septembre, l’OMS indique avoir recensé plus de 29.000 cas suspects de choléra dans les six provinces de l’Est de la RDC, dont 121 décès, contre un peu plus de 5.000 l’année dernière pour la même période. Cette organisation parle de près de 126.000 cas de rougeole, qui ont été signalés dans les six provinces de l’Est, avec 2.169 décès, contre 15.000 l’année dernière et 166 décès depuis le début de l’année et au 10 septembre.

L’OMS, s’inquiète que ces défis sanitaires interviennent dans des zones impactées par la violence, qui entrave la fourniture de services de santé sur le terrain.Les installations sanitaires sont incendiées, les travailleurs de la santé sont tués et font face à des menaces physiques et psychologiques constantes, les fournitures sont pillées.

Plus de 7 millions de personnes ont besoin d’une aide sanitaire

Ces attaques entraînent une interruption partielle ou totale de la fourniture de soins de santé dans les zones touchées”, a ajouté le Dr Sambo. Depuis le début de l’année, l’OMS, informe avoir vérifié 19 attaques contre les infrastructures de santé, causant 8 morts et 1 blessé, 16 ayant un impact sur les établissements de santé. En 2022, l’OMS avait recensé 32 attaques, causant 3 morts et 7 blessés.

Alors que la situation se détériore et quelque 6,3 millions de personnes ont été déplacées au cours des 18 derniers mois dans l’Est de la RDC, dont un million ont été forcées de fuire au cours des six derniers mois, 7,4 millions de personnes ont besoin d’une aide sanitaire en RDC, estime l’OMS.

Dans ce document, l’OMS informe que depuis l’intensification de la réponse des Nations Unies, plus de 2,7 millions de personnes ont été touchées pendant la période d’intensification, de juin à août, par les partenaires du groupe sectoriel de la santé, sous sa direction. Elle indique qu’elle a ainsi livré 15 tonnes des fournitures pour le traitement du choléra au Nord-Kivu et envoyé des équipes d’intervention rapide sur le terrain pour désinfecter les centres de santé et les foyers.

Mais la RDC ne doit pas être oubliée. Nous avons plus que jamais besoin du soutien de nos donateurs et de nos partenaires pour continuer à fournir ces services de santé indispensables à la population de la RDC”, a plaidé le Représentant de l’OMS, relevant que l’appel de fonds de son organisation n’est financée qu’à hauteur de 14% à ce jour, soit un déficit de près de 27 millions de dollars.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Kasaï Central : Élu Vice président de l’Assemblée provinciale, Papy Noël Kanku appelle à l’unité de tous les élus provinciaux

Kinshasa, 20 Avril 2024 - Le Vice président de la Fédération nationale des Jeunes de l'Union pour la nation...

RDC : ”On est ici pour mettre définitivement en place la paix, sécurité dans tout l’Ituri” (Jean-Pierre Bemba)

Bunia, le 19 avril 2024- Le vice-premier ministre, ministre de la Défense, Jean-Pierre Bemba est arrivé vendredi dernier en...

Sud-kivu-Retrait de la Monusco : La base de Bunyakiri léguée aux FARDC

Bukavu, le 19 avril 2024- La Mission des Nations-unies pour la stabilisation du Congo (Monusco) a procédé ce vendredi...

Humiliation du cardinal Ambongo: Les laïcs des confessions religieuses interpellent le gouvernement

Kalemie le 19 avril 2024- La coalition citoyenne des laïcs œucumeniques de toutes les confessions religieuses, mouvements citoyens, organisations...

Succession des pluies à Kinshasa : Des habitants de Kintambo crient au secours

Kinshasa, le 19 avril 2024- Les pluies qui se sont succédées à Kinshasa ont causé plusieurs dégâts matériels dans...