26è Réunion des ministres de la Justice du Comesa : Rose Mutombo plaide pour la redynamisation de la coopération judiciaire avec la Zambie

Kinshasa, 25 septembre 2023- La ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux de la République Démocratique du Congo, Rose Mutombo Kiese, a pris part à la 26ème Réunion des ministres de la Justice des pays membres du COMESA qui s’est tenue le 22 septembre 2023 au siège de cette organisation continentale d’intégration économique, à Lusaka en Zambie.

La question du règlement sur la nomination des membres du Conseil des commissaires de la Commission de la concurrence du COMESA, le projet révisé de la Charte pour la création de l’Agence d’investissement régionale du COMESA, mais aussi la délocalisation des activités la Cour de justice du COMESA, suite à la situation difficile que traverse le Soudan étaient au centre de cette rencontre entre les ministres des pays membres.

Une voie à la coopération judiciaire entre la RDC et la Zambie envisagée

En marge de cette 26e Réunion des ministres de la Justice du COMESA à Lusaka, capitale de la République de Zambie, la ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux de la République Démocratique du Congo, a consolidé sa présence par un échange riche avec son homologue de la Zambie, Mulambo Haimbe.

Leurs entretiens ont tourné autour de trois sujets d’une importance majeure.

Premièrement, la ministre d’État, ministre de la Justice de la RDC a formulé son vœu de comprendre la situation de plusieurs citoyens congolais actuellement détenus en Zambie. Selon ses informations, un bon nombre d’entre eux se trouvent en situation irrégulière sur le territoire zambien.

Ensuite, il a été question de la redynamisation de la coopération judiciaire entre les deux pays.
Enfin, la Garde des Sceaux de la RDC, a voulu avoir des informations sur la manière dont les détenus zambiens contribuent dans la production agricole et à l’élevage dans leur pays.

Je suis très content des points que vous avez soulevé. Nous devons nous focaliser sur ces points pour que nous puissions améliorer la coopération entre nos deux pays… Concernant des citoyens congolais qui seraient détenus dans les différentes prisons de la Zambie, c’est vraiment une situation qui nous préoccupe. Pour la simple raison que nous n’avons pas pour le moment les détails de leur arrestation ou encore combien de temps ils vont rester en prison”, a déclaré le ministre zambien de la Justice.

Le gouvernement zambien a initié un audit dans toutes ses prisons pour connaître la population carcérale. Le rapport de cet audit pourrait être rendu public dans les tout prochains jours.

“Dès que nous avons ces statistiques, ça va nous aider à répondre à vos interrogations d’une manière spécifiques. Nous allons travailler avec notre ministère des Affaires Intérieures pour que nous puissions relâcher les Congolais détenues en Zambie le plus tôt que possible”.

Pour les citoyens congolais qui seraient condamnés, la Zambie va examiner leurs dossiers pour voir si son pays à des accords judiciaires avec la RDC. Elle envoie les citoyens condamnés pour purger leurs peines dans leurs pays respectifs.

Ce que que nous pouvons faire, c’est d’identifier les voies et moyens pour orienter notre coopération entre nos deux Etats et préparer des accords avec nos deux ministères”, a conclu le ministre zambien de la Justice.

La ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux de la RDC est arrivée à Lusaka le 21 septembre 2023 pour participer le 22 septembre 2023 à la 26ème Réunion des ministres de la Justice du COMESA.

Makambo Bernetel

Les plus vus

Under and Over 7 – le joyau de la section 1xGames

Qu'est-ce qui distingue un bon jeu de nos jours ? La simplicité des règles ? Les références à d'autres...

Procès Nangaa : 25 prévenus dont 5 à la barre et les autres en fuite (Liste)

Kinshasa, 24 juillet 2024- Mise en place terminée à la prison militaire de Ndolo où s'ouvre ce mercredi 24...

Sud-Kivu : 3 bandits présumés auteurs du meurtre d’un jeune garçon sur l’avenue ISGA aux arrêts 

Bukavu le 24 juillet 2024- Le ministre de l'intérieur et securité du Sud-kivu, Albert Kahasha Murhula a appréhendé trois...

Procès Nangaa et ses complices : “Il s’agit d’une procédure par défaut pour certains et contradiction pour d’autres (Ministre de la justice)

Kinshasa, 24 juillet 2024- La Cour militaire de Kinshasa/Gombe ouvre ce mercredi 24 juillet, le procès qui oppose l'auditeur...

Kinshasa: Ultimatum de la police aux propriétaires des véhicules abandonnés sur différentes artères de la ville 

Kinshasa, 23 juillet 2024- Sept jours ont été accordé aux proprietaires des voitures, en panne ou épave, abandonnés et...