RDC: Le parti ADN se retire de Lamuka, coalition politique du candidat président de la république Martin Fayulu (Déclaration)

Kinshasa, 30 septembre 2023- Le Parti Alliance des Démocrates pour une Nouvelle-République, (ADN) s’est retiré ce samedi 30 septembre de la coalition Lumuka. Cette décision contenue dans une déclaration signée par son secrétaire général vient mettre en cause les propos de Martin Fayulu et du secrétaire général de son parti Ecidé. Ces derniers ont affirmé, ce même samedi, avoir reçu l’avis favorable du collège des présidents de cette coalition afin que Martin Fayulu postule à la présidentielle du 20 décembre 2023.

Dans cette déclaration, Hungula Binze Odette, S.G de l’ADN souligne que cette décision du retrait, dit-elle, “difficile survient suite à une divergence de conviction de dernière minute qui remet en question notre capacité à poursuivre notre engagement au sein de cette coalition”.

L’ADN fait savoir également que les efforts entrepris pour trouver une solution à cette situation se sont révélées vaines.

“Depuis le début de notre participation à cette coalition, nous avons travaillé avec dévouement pour représenter les intérêts de notre nation et de ses citoyens. Malheureusement, une question de principes fondamentaux s’est posée récemment, et malgré nos efforts pour trouver un terrain d’entente, nous n’avons pas pu résoudre cette différence de manière satisfaisante avec nos partenaires dans la coalition”.

Et d’ajouter : Nous tenons à exprimer notre gratitude envers nos partenaires de coalition pour leur coopération constructive et le temps que nous avons passé à travailler ensemble. Cependant, en tant que parti politique porte étendard, nous avons la responsabilité première envers le peuple, la nation et envers nos convictions profondément enracinées”.

Par ailleurs, l’ADN rassure que son départ de Lamuka ne l’éloigne en rien de ses responsabilités envers la nation. Le parti confirme qu’il va continuer à travailler avec ardeur pour défendre les principes qui lui “sont chers et pour représenter fidèlement les intérêts du peuple dans l’instauration d’une vraie démocratie et d’un réel Etat de droit dans notre pays, la République démocratique du Congo”.

En définitive, l’ADN dit regretté cette décision mais croit toutefois qu’il était nécessaire pour “préserver l’intégrité de notre engagement politique.

Signalons que Lamuka avait boycotté le processus en cours après que la CENI ait rejeté sa demande de l’audit du fichier électoral par un cabinet d’expert indépendant et neutre. Pour mettre en exergue sa décision, il a été demandé à des militants de ne pas déposer leurs candidatures aux législatives nationales, et provinciales et aux conseillers communaux.

Revenant au processus, Martin Fayulu formule une autre demande à la CENI de réouvrir les BRTC pour qu’il aligne ses candidats députés. Par ailleurs, ses proches affirment s’il est élu président sans députés, il va dissoudre le Parlement.

Cédric BEYA 

Les plus vus

Tentative de coup d’État en RDC : “Il est fort regrettable que les services de sécurité aient été nargués” (CENCO)

Kananga, 21 mai 2024- Les Archevêques et Évêques membres de la Conférence Épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont à...

Kinshasa: les usagers de l’avenue Nguma satisfaits de la reprise du trafic

Kinshasa, 21 mai 2024- Les usagers de l’avenue Nguma, dans la commune de Ngaliema, ont exprimé leur satisfaction lundi...

Coup d’Etat déjoué : Le camp de Kabund exige la lumière sur ce “théâtre grotesque”

Kinshasa, 21 mai 2024 - Des réactions continuent de s'enregistrer après la tentative du coup d’Etat et l’attaque de...

RDC : Annulation de l’élection du gouverneur du Kongo central

Kinshasa, 20 mai 2024- L'élection de Grâce Bilolo en qualité du gouverneur de la province du Kongo central a...

Tentative de coup d’Etat déjouée et attaque de la résidence de Kamerhe : les députés nationaux de A/A UNC et A/VK 2018 appellent la...

Kinshasa, 20 mai 2024 - La tentative de coup d’Etat déjouée ainsi que l'attaque de la résidence de Vital...