Kasaï-Central : Le ministre des droits humains inaugure le bureau de la CPVJR pour la recherche de la vérité après les conflits

Kinshasa, 04 octobre 2023 : Le ministre des droits humains, Albert Fabrice Puela a inauguré, mardi 03 octobre 2023, le bureau de la Commission Provinciale vérité, justice et Réconciliation (CPVJR), après le conflit qu’a connu la région du Kasaï entre 2016 et 2017.

Cette commission qui est une institution non judiciaire va s’atteler à la recherche de la vérité sur les graves violations des droits humains et du droit international humanitaire perpétrées lors du conflit de la milice Kamuina Nsapu.

D’après Joséphine Bitota, Vice-présidente de la CPVJR, la mise en place de cette commission qui constitue une avancée palpable de la justice transitionnelle en RDC fait suite aux recommandations du rapport de l’équipe des experts internationaux sur la situation du Kasaï qui a documenté plus de 200 incidents de violations graves des droits humains.

La recherche de la vérité à travers cette commission a pour objectif de permettre aux victimes survivantes de dépasser leur traumatisme, permettre aux familles des victimes de faire leur deuil et prévenir le révisionnisme historique.

Le travail de la CPVJR, renchérit Joséphine Bitota, va permettre de construire les bases d’une société Kasaienne apaisée face aux traumatismes du passé, favoriser la réconciliation entre la population meurtrie et éviter la répétition des erreurs du passé.

Une satisfaction pour le bureau conjoint de Nations-Unies aux droits de l’homme (BCNUDH) qui estime que l’opérationnalisation de cette commission marque la mise en place du processus de justice transitionnelle holistique centré sur les besoins de victimes au Kasaï Central.

Le Directeur du BCNUDH a en outre rappelé que la justice transitionnelle est un outil majeur pour la consolidation de la paix et la promotion de la réconciliation dans les sociétés déchirées par les graves violations des droits de l’homme pour la restauration de la confiance et le renforcement de la cohésion sociale en vue de conduire au développement socioéconomique durable.

Albert Fabrice Puela, ministre national des droits humains, a souligné que l’implémentation de ce processus est un défi pour son ministère au vu du contexte des cycles de conflits et des graves violations des droits humains qui ont bouleversé l’équilibre social en RDC.

David Saveur MIKOBI

Les plus vus

RDC : Levi Mbuta Sangupaba élu président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa

Kinshasa, 10 avril 2024- A l’issue de l’élection du bureau définitif de l’Assemblée provinciale de Kinshasa qui a eu...

Élections des Gouverneurs et Sénateurs : Le Secrétaire exécutif provincial de la CENI au Kasaï Central suspendu

Kananga, 20 avril 2024- Le Secrétaire exécutif provincial de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) au Kasaï Central est...

Ligue des Champions CAF : Mazembe accroché par Al Alhy

Kinshasa, 20 Avril 2024 - Pas de but (0-0) dans la rencontre de la demi-finale aller de la ligue...

Kasaï Central : Élu Vice président de l’Assemblée provinciale, Papy Noël Kanku appelle à l’unité de tous les élus provinciaux

Kinshasa, 20 Avril 2024 - Le Vice président de la Fédération nationale des Jeunes de l'Union pour la nation...

RDC : ”On est ici pour mettre définitivement en place la paix, sécurité dans tout l’Ituri” (Jean-Pierre Bemba)

Bunia, le 19 avril 2024- Le vice-premier ministre, ministre de la Défense, Jean-Pierre Bemba est arrivé vendredi dernier en...