RDC – Ouganda : “Il est hors de question que les périmètres des bornes frontalières établis depuis longtemps soient modifiés” (Patrick Muyaya)

Kinshasa, 04 octobre 2023- C’est depuis quelques jours que les images sur l’installation des nouvelles bornes frontalières par l’Ouganda, en territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, circulent sur les réseaux sociaux. Ce déplacement des bornes frontalières par l’Ouganda suscite réaction et indignation dans le chef des habitants du Nord-Kivu.

Dans un briefing de presse animé à partir de Lubumbashi, dans le haut Katanga, le porte-parole du gouvernement congolais s’est exprimé face à cette question. Dans son speech, Patrick Muyaya, a révélé qu’Il est hors de question que les périmètres des bornes frontalières, établis depuis longtemps, soient modifiés.

Pour ce faire, le speaker du gouvernement a indiqué que la République Démocratique du Congo (RDC) suit de près cette question du présumé déplacement des bornes frontalières par l’Ouganda dans la partie Est du pays. Selon Patrick Muyaya, le ministère des Affaires Étrangères de la RDC utilise des voies diplomatiques pour obtenir des informations plus détaillées et résoudre cette question délicate.

“C’est une question que nous suivons de près au niveau du gouvernement. Je pense que le ministre des Affaires Étrangères utilise les voies diplomatiques appropriées pour résoudre cette question. Il est hors de question que les périmètres des bornes frontalières, établis depuis longtemps, soient modifiés. Je ne peux pas fournir plus de détails pour le moment, car il s’agit d’une question suivie de près par le ministère des Affaires Étrangères. Le Vice-Premier Ministre et Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants, Jean-Pierre Bemba Gombo, se réfère également au ministre des Affaires Étrangères pour obtenir des informations à ce sujet. Nous pourrons bientôt vous fournir une réponse, car je sais que cette question suscite de nombreuses inquiétudes”, a déclaré Patrick Muyaya.

Cette annonce du déplacement des bornes frontalières par l’Ouganda suscite des réactions dans la classe politique congolaise au Nord-Kivu et dans tout le pays. La dernière réaction en date est celle de Maître Achille Kapanga, acteur politique et notable du Nord-Kivu.

Dans un entretien avec dépêche.cd, à ce sujet, celui-ci estime que le gouvernement congolais doit vite agir pour remettre le pays dans ses droits. Il parle de près de 8 Kilomètres déjà annexés à l’Ouganda, sous la bénédiction des forces de l’EAC.

Nous disons que les amis qui viennent nous aider avec des armes sont en même temps amis et ennemis avec des agendas cachés. Et ça commence à sortir dehors. C’est un danger qui est là et nous interpellons le gouvernement. Je demande aux élus du Nord-Kivu, d’en faire objet d’une question orale pour que le gouvernement explique au peuple de quoi il s’agit. Nous disons que c’est déjà un danger car on ne sait pas demain, on ira où. Quelle sera le sort du peuple qui vit dans cette partie?”, chute ce notable.

Selon des sources locales, la partie annexée se trouve dans le village Mungo, proche de Bunagana. Les mêmes sources indiquent que les nouvelles bornes des limites frontières sont visibles entre Bunagana et la colline Musezero. Déjà otages aux rebelles du M23, les populations des entités concernées n’ont plus accès à leurs champs, après que cette partie soit devenue ougandaise.

Ce n’est pas pour la première fois que l’Ouganda tente de modifier les limites avec la RDC. Il y a quelques mois, des allégations similaires ont été faites dans le groupement voisin de Binza, territoire de Rutshuru où des limites frontières seraient déjà déplacées par l’Ouganda voisin.

Roger KAKULIRAHI

Les plus vus

Assemblée nationale : deuxième report de l’élection du bureau définitif 

Kinshasa, 17 mai 2024- Prévue pour ce 18 mai, l'élection du bureau définitif de l'Assemblée nationale est reportée à...

RDC-Lutte contre la prédation des finances publiques : ODEP renforce son mécanisme du contrôle citoyen

Kinshasa, 17 mai 2024- L'observatoire de la dépense publique (ODEP) a annoncé, vendredi 17 mai, au cours d'une conférence...

Foot – Eliminatoires Mondial 2026 : Des arbitres libyens et tunisiens aux commandes de deux prochains matchs de la RDC

Kinshasa, 17 Mai 2024 - Les officiels des matchs de la RDC pour la 3è et 4è journée comptant...

RDC-Medias: 30 jours de suspension infligés à l’émission Bosolo na Politik de Israël Mutombo

Kalemie, 17 mai 2024- Le conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC) a suspendu à titre conservatoire...

RDC: Plainte contre Rawbank et Airtel pour vol en bande organisée (Document)

Kinshasa, 17 mai 2024- Scène invraisemblable. La banque Rawbank et la société de télécommunication Airtel sont traduites en justice...