RDC – Condamnation de Mwangachuchu : Une association de la diaspora Tutsi/RDC attend l’annulation du jugement à la Cour de Cassation

Kinshasa, 12 octobre 2023 – La condamnation à la peine de mort et l’amende de 100 millions de dollars du député national Édouard Mwangachuchu par la Haute Cour Militaire n’a pas laissé indifférente les membres de la communauté Tutsi de la RDC, la diaspora regroupés au sein de l’association Isoko.

Dans une déclaration datée du 9 octobre, cette association soutient que plusieurs zones d’ombres ont concouru à la condamnation qualifiée d’inique de cet élu de Masisi.

Comme cela a été démontré suffisamment par le collectif de ses avocats tout au long du procès, il s’avère que beaucoup de zones d’ombres demeurent encore sur les motifs et contextes de son arrestation, détention et surtout le refus manifeste des juges de la haute cour militaire de lui accorder une liberté provisoire pour des raisons humanitaires due à son état de santé dégradante”, lit-on dans cette déclaration.

De ces éléments, elle exprime le vœu de voir la Cour de cassation annuler ce premier jugement après le pourvoi en cassation entamé par les avocats conseil d’Édouard Mwangachuchu.

“Nous espérons que compte tenu de toutes ces zones d’ombre et surtout de la santé très critique de l’Honorable Mwangachuchu, nous formulons les voeux de voir la Cour de cassation annuler purement et simplement ce jugement inique et permettre à ce dernier de retrouver sa famille et de recevoir les soins appropriés”.

Pour eux, ce jugement révèle un parallélisme troublant entre les propos des extrémistes qui propagent la haine contre les Tutsi en RDC à travers les réseaux sociaux et sur certains médias émettant de Kinshasa qui qualifiait, déjà avant le prononcé du jugement, Edouard Mwangachachu comme agent au service de l’étranger.

Pour taire à cette campagne de diabolisation, l’association Isoko rappelle que Edouard Mwangachuchu a servi, dit-elle, “honorablement son pays en tant que représentant du peuple pour le territoire de Masisi depuis 2006 jusqu’à son arrestation et n’a jamais fait l’objet d’un quelconque antécédent judiciaire durant toutes ces 17 armées”.

Par ailleurs, elle exprime son empathie à la famille biologique de l’honorable Edouard Mwangachuchu dans cette épreuve, souligne-t-elle, difficile.

Cédric BEYA

Les plus vus

Kasaï Central : Élu Vice président de l’Assemblée provinciale, Papy Noël Kanku appelle à l’unité de tous les élus provinciaux

Kinshasa, 20 Avril 2024 - Le Vice président de la Fédération nationale des Jeunes de l'Union pour la nation...

RDC : ”On est ici pour mettre définitivement en place la paix, sécurité dans tout l’Ituri” (Jean-Pierre Bemba)

Bunia, le 19 avril 2024- Le vice-premier ministre, ministre de la Défense, Jean-Pierre Bemba est arrivé vendredi dernier en...

Sud-kivu-Retrait de la Monusco : La base de Bunyakiri léguée aux FARDC

Bukavu, le 19 avril 2024- La Mission des Nations-unies pour la stabilisation du Congo (Monusco) a procédé ce vendredi...

Humiliation du cardinal Ambongo: Les laïcs des confessions religieuses interpellent le gouvernement

Kalemie le 19 avril 2024- La coalition citoyenne des laïcs œucumeniques de toutes les confessions religieuses, mouvements citoyens, organisations...

Succession des pluies à Kinshasa : Des habitants de Kintambo crient au secours

Kinshasa, le 19 avril 2024- Les pluies qui se sont succédées à Kinshasa ont causé plusieurs dégâts matériels dans...